Discret démarrage pour les GPU externes

ComposantsMacPCPoste de travail
HP Omen Accelerator

La sauce commence à prendre pour les solutions graphiques externes. Avec comme maître d’œuvre la connectique Thunderbolt 3.

D’un coup, les GPU externes se multiplient sur le marché. Utilisant la capacité du Thunderbolt 3 à proposer une connectique PCI Express, ces boîtiers permettent d’apporter ce qui manquait aux stations de travail mobiles : la puissance des meilleurs GPU, pour la 3D, la réalité virtuelle, les calculs massifs et le Machine Learning.

Deux sociétés d’importance ont donné le top départ à cette nouvelle génération d’extensions pour PC. La première est Apple, qui va intégrer Metal 2 dans macOS 10.13 High Sierra. Lequel sera compatible avec les solutions graphiques connectées en Thunderbolt. Apple propose d’ores et déjà une solution pour les développeurs, facturée 599 dollars et construite autour d’un GPU Radeon RX 580 8 Go.

Pour les hard core gamers

Second acteur à aborder ce marché, HP, avec son Omen Accelerator. Ce sont ici les gamers qui sont visés, avec ce gros boîtier externe capable d’accueillir une carte graphique PCI Express. Mais qui propose également un emplacement pour disque dur, quatre ports USB 3.0 et une connectique Ethernet. Son prix, 300 dollars… hors carte graphique.

Cette solution sera à priori réservée aux PC Omen de la firme. Elle devrait ainsi faire de l’ombre à des offres comme celle proposée par Razer. Gageons que d’autres solutions graphiques externes seront proposées par la suite. Une approche efficace pour ajouter un GPU dédié aux ordinateurs portables utilisant la partie graphique intégrée aux CPU Intel.

À lire aussi :
Intel libère le Thunderbolt 3 et souhaite l’intégrer à ses processeurs
Avec Max-Q, Nvidia réconcilie les ultraportables avec les GPU
Trois cartes graphiques AMD Radeon RX Vega en approche


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur