Dépenses IT : Gartner divise par deux sa prévision de croissance pour 2017

CloudDatacentersDSIProjetsSSII
2 34 Donnez votre avis

3 %, puis 2,7 et désormais 1,4 % seulement. Le Gartner rabote sérieusement ses prévisions de croissance pour cette année. En cause : les effets du dollar fort. Les dépenses IT des entreprises devraient toutefois être relativement épargnées.

Coup de froid sur les prévisions de dépenses IT. Dans sa dernière livraison, Gartner révise à la baisse ses anticipations sur les investissements des entreprises et des ménages en 2017. La croissance attendue tombe à 1,4 %, là où le cabinet d’études projetait jusqu’alors une progression de 2,7 %. Cette quasi division par deux résulte pour une large partie de l’appréciation du dollar. « Le dollar fort a réduit de 67 Md$ notre prévision de dépenses IT pour 2017, explique John David Lovelock, vice-président du Gartner. Nous nous attendons à ce que ces vents de face sur les devises freinent les revenus des multinationales américaines de l’IT en 2017 ». Notons au passage que le Gartner se montre plus optimiste pour 2018, avec une croissance attendue de 2,9 %.

Dans le détail, c’est surtout le nouveau tassement des services de communication (- 0,3 %), qui va expliquer le manque de dynamisme du marché. Ce segment, qui pèse à lui seul 40 % de la dépense IT mondiale de 3 460 Md$, doit connaître une seconde année de décroissance. Le créneau des dépenses pour les datacenters – environ 5 % du total – est lui aussi peu dynamique. Essentiellement en raison de la mutation des investissements des entreprises vers le Cloud. « Les organisations se détournent de l’achat de serveurs aux vendeurs IT traditionnels et préfèrent louer de la puissance serveurs dans le Cloud auprès de fournisseurs comme Amazon, Google ou Microsoft, explique John David Lovelock. Ce phénomène a créé une réduction des dépenses en serveurs, ce qui impacte le segment des systèmes pour datacenters. »

Rebond du marché des smartphones

Plus florissants, les segments des logiciels d’entreprise et des services IT devraient tout deux dépasser la moyenne du marché en 2017… puis en 2018. Nettement pour les premiers (+5,5 % cette année, 7,1 % l’an prochain). Plus modestement pour les seconds (+ 2,3 % en 2017, 4,7 % en 2018). Notons toutefois que ces deux segments devraient être moins porteurs cette année que l’an passé.

gartner_2017

En réalité, l’amélioration de la croissance entre 2016 et 2017 (de 0,4 à 1,4 %) tient largement au redressement du marché des terminaux. En contraction l’année dernière, celui-ci doit revenir assez nettement dans le vert en 2017. Gartner s’attend à une montée du prix de vente moyen des smartphones en Asie, notamment en Chine, et à une bonne dynamique de l’iPhone, porté par les 10 ans de la marque.

+ 4,5 % pour les budgets des DSI

C’est la seconde révision à la baisse des prévisions de dépenses IT par le Gartner. Avant de pronostiquer 1,4 % de croissance en 2017, le cabinet d’études avait parié sur une progression de 3 %, ramenée dans un premier temps à 2,7 % en raison des « incertitudes politiques ». De son côté, IDC se montre plus optimiste. L’autre grand cabinet d’études spécialisé sur le secteur IT anticipe encore 3,5 % de croissance cette année. Mais sur un périmètre différent (et ne prenant en compte ‘que’ 2 400 Md$ de dépenses). Tous les analystes s’attendent toutefois à ce que la dépense des entreprises reste vigoureuse. Gartner y compris. La semaine dernière, une étude de Morgan Stanley prévoyait, en 2017, une croissance de 4,5 % des budgets IT dans les grandes entreprises américaines et européennes.

A lire aussi :

Les budgets IT des grandes entreprises progresseront de 4,5 % en 2017

Malgré la présidentielle, Trump et le Brexit : Syntec Numérique sur son petit nuage pour 2017

Dépense IT : IDC ne voit pas d’effet Trump

Photo : 401(K) 2013 via Visualhunt / CC BY-SA

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur