Dépenses IT : retour à la croissance en 2017

CloudDatacentersLogicielsProjets
4 110 Donnez votre avis

Porté par le dynamisme des segments logiciels et services, les dépenses informatiques mondiales devraient repartir à la hausse en 2017, selon Gartner. Après deux années de repli.

Après deux années consécutives de baisse (-5,8 % en 2015 et -0,3 % en 2016), les dépenses IT mondiales devraient atteindre 3 486 milliards de dollars l’an prochain (+2,9 %), contre 3 387 milliards de dollars cette année, selon le cabinet Gartner. Lors d’une précédente prévision, la société d’études tablait sur un chiffre supérieur pour 2016. Mais cette estimation ne tenait pas compte de l’impact du Brexit sur les marchés. La prévision communiquée le 19 octobre en tient compte.

Le Brexit pèse… un peu

« L’impact immédiat du Brexit fait que la croissance modeste des dépenses IT attendue pour 2016 devient négative », admet John-David Lovelock, vice-président de la recherche chez Gartner. Malgré tout, la reprise s’annonce pour 2017. Le dynamisme des logiciels et services l’explique, pour beaucoup.

« Les dépenses de logiciels et de services informatiques en Allemagne et en France, par exemple, augmentent de plus en plus », commente l’analyste. La situation reste « relativement stable » au Royaume-Uni. Et d’autres pays, « comme les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Irlande, voient également leur dépenses informatiques augmenter ». Quant au résultat de l’élection présidentielle US du 8 novembre prochain, il ne devrait pas freiner la dépense informatique aux États-Unis, comme ailleurs, selon lui.

Soft, service et datacenter

Les dépenses mondiales dans le software devraient ainsi augmenter de 6 % dès 2016 et de 7,2 % en 2017 pour atteindre 357 milliards de dollars. Les services informatiques aux entreprises augmenteraient de 3,9 % cette année et de 4,8 % l’année suivante à 943 milliards de dollars. Quant aux dépenses dans les datacenters, elles progresseraient également de 1,3 % en 2016, puis de 2 %.

gartner-depenses-it-mondiales-2016-2017

Fragilisés en 2016 par les politiques de réduction des coûts mises en place dans les entreprises, les deux autres segments de marché étudiés – les terminaux (-7,5 % en 2016, +0,4 % en 2017 à 600 milliards de dollars) et les services de communication (-1,1 % en 2016, +1,9 % à 1 410 milliards de dollars l’année suivante) – devraient eux aussi retrouver le chemin de la croissance en 2017.

Lire aussi :

Cloud public : près de 200 milliards de dollars de dépenses dans 4 ans
Les DSI sommés de mieux mesurer ce qu’ils dépensent
Les dépenses IT en 2016 entrent dans l’ère du bimodal


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur