Déploiement 4G : SFR accélère en août, le 700 MHz décolle

4GMobilitéOperateursRéseaux
1 13 Donnez votre avis

L’ANFR a publié son rapport mensuel sur l’état du déploiement des réseaux dont la 4G. En août, SFR a accéléré. L’agence note aussi un décollage des supports 4G en 700 MHz.

Michel Combes avait déclaré lors de son arrivée à la tête de SFR qu’il voulait réinvestir dans le réseau. Depuis le début de l’année 2016, les chiffres de l’observatoire des déploiements réseaux de l’ANFR montrent clairement cette reprise de l’investissement. Et la livraison du mois d’août publié ce 5 septembre confirme à nouveau cette orientation.

En effet, sur le mois d’été, SFR a mis en service 319 sites. Bouygues Telecom et Orange se sont contentés d’activer respectivement 188 et 165 sites pendant le mois d’août. Free Mobile se place en dernière position avec 155 sites ouverts pendant cette période. Orange reste le leader en nombre de sites ouverts (9322), Bouygues Telecom suit avec  8898 sites, SFR réduit son écart à 7406 sites et Free Mobile talonne avec 6825 sites.

1800 MHz et 700 MHz le futur Eldorado de la 4G

Au total, la France compte au 1er septembre 2016, 28 169 sites autorisés pour la téléphonie mobile très haut débit mobile (4G) tous opérateurs confondus. Dans le détail des fréquences, la bande de 800 MHz continuent de dominer la 4G avec 19 587 sites en progression de 3,8% sur 1 mois. Idem pour la bande 2,6 GHz qui compte 18 915 sites mais avec une petite croissance de 1,8%.

Les opérateurs se tournent vers du spectre avec un plus fort potentiel de croissance. Ainsi, la bande 1800 MHz accélère avec 14 115 sites autorisés (+6%) et surtout la bande des 700 MHz qui affiche une très forte croissance à plus de 29% à 220 sites autorisés dont 38 en service (ils n’étaient que 3 en juillet dernier). Ces bons résultats sont à mettre à l’actif de Free Mobile qui a activé 462 antennes en 1800 MHz et qui commence à activer ses stations de base en 700 MHz.

A noter que Free Mobile continue la construction de son réseau 3G avec 194 sites activés en août pour atteindre 7220. L’opérateur a décidé depuis le 1er septembre de réduire pour ses abonnés les débits de l’itinérance 3G avec Orange. Cette restriction devrait se poursuivre au fur et à mesure que le réseau 3G s’étoffera. En tout cas, Bouygues Telecom ne digère toujours pas l’extension de ce contrat de roaming entre les deux opérateurs et vient de l’attaquer à nouveau devant la justice.

A lire aussi :

4G : Bouygues Telecom carbure en juillet, Free cale

Une faille découverte dans les réseaux mobiles GSM et 4G LTE

crédit photo  © federicofoto – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur