Déploiement 4G : SFR dépasse Orange sur le nombre de sites autorisés

4GGestion des réseauxMobilitéOperateursRéseaux
0 0 Donnez votre avis

SFR se rapproche d’Orange en sites 4G exploités. Bouygues Telecom reste en tête du parc. Free toujours dynamique sur le 700 MHz.

Comme lors des mois précédents depuis plusieurs trimestres, SFR reste en tête de la course au déploiement des réseaux 4G. La filiale française d’Altice a « allumé » 530 nouveaux sites et obtenu 575 autorisations d’exploitation auprès de l’ANFR (Agence nationale des fréquences) en novembre. Au total, SFR comptabilise 9 105 sites activés (dont 8 804 hébergent des antennes 800 MHz) et 12 034 supports autorisés au 1er décembre.

Un volume et un dynamise qui lui permet de dépasser Orange sur les sites autorisés et de se rapprocher de Bouygues Telecom. Chez le premier, 11 098 stations sont estampillées du feu vert de l’ANFR. Et 12 148 pour le second. Néanmoins, SFR devra redoubler d’effort pour espérer dépasser les deux opérateurs en tête des réseaux LTE avant la fin de l’année. Orange exploite aujourd’hui 9 764 antennes (dont 7 116 en 800 MHz) et la filiale du groupe de BTP 10 104 (dont 7 119 en 1800 MHz). Depuis octobre, Bouygues Telecom se montre plus dynamique que l’opérateur historique dans le déploiement de la 4G. Il a ouvert 303 sites (sur 642 autorisations) en novembre quand Orange s’en est contenté de 222 (pour 275 autorisations).

Free toujours seul sur le 700 MHz

Free, en revanche, semble se relâcher. La filiale d’Iliad n’a allumé « que » 210 nouvelles stations sur les 378 autorisations obtenues. Ce qui l’amène à des totaux respectifs de 7 298 et 9 558 sites. Mais Free reste le seul acteur à déployer le 700 MHz. L’opérateur compte aujourd’hui 243 sites opérationnels pour 475 autorisés. Si, face au faible volume de terminaux compatibles en circulation aujourd’hui, Free accélère sur le 700 MHz, c’est pour compenser l’absence de bande 800 MHz dans son panier. Et d’être prêt, et même en avance, lorsque cette nouvelle fréquence en or pourra être exploitée sur l’ensemble du territoire en juin 2019.

L’ANFR note que 30 504 sites 4G disposent d’une autorisation d’exploitation aujourd’hui, dont 643 en Outre-Mer (mais plus de 45 000 en agrégeant les autorisations de chacun des opérateurs qui, dans certains cas, partagent la même infrastructure de support des antennes). Et 25 687 stations sont effectivement opérationnelles (près de 36 500 en agrégé). Ce qui se traduit par une hausse globale de 2,9% des autorisations en novembre.

Le 1800 MHz, la bande 4G la plus dynamique

Une progression soutenue par le déploiement des bandes 4G les plus récemment mises à portée des opérateurs : +5,5% pour les 1800 MHz, qui totalise 16 485 stations, +7,7% pour le 700 MHz, avec 477 sites (dont 3 chez Bouygues, le reste chez Free). Le déploiement du 800 MHz reste dynamique : +3,9% (22 107 stations). Et le 2600 MHz garde sa vitesse de croisière (+2,3%) pour approcher les 20 000 antennes (19 987 précisément). Mais c’est la bande des 1800 MHz qui se montre la plus soutenue avec une croissance de 11,4%, soit 1 177 nouveaux supports activés.


Lire également
Premiers décollages réussis pour la 4G dans les avions
Une faille découverte dans les réseaux mobiles GSM et 4G LTE
Déploiement 4G : SFR accélère en août, le 700 MHz décolle

crédit photo : Nokia

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur