Le desktop d’Ubuntu s’invite sous Windows 10

LogicielsOpen SourceOSPoste de travail
7 15 Donnez votre avis

Grosse avancée pour le Windows Subsystem for Linux, capable dorénavant de lancer le desktop Unity d’Ubuntu, ainsi que XFCE.

Ce devrait être la grande nouveauté de Windows 10 Anniversary Update : la compatibilité Linux. En avril dernier, Microsoft a intégré un sous-système permettant de faire fonctionner les applicatifs Linux en parallèle à ceux prévus pour Windows.

Windows 10 Insider Preview Build 14316 introduisait ainsi WSL, Windows Subsystem for Linux. Une offre basée sur l’OS Ubuntu, présentant des performances étonnantes pour une technologie encore expérimentale. Voire à ce propos nos articles « Le Bash de Linux et un Cortana multidevice au menu de Windows 10 » et « Le sous-système Linux de Windows 10 cartonne en performances ».

WSL n’est pas limité aux seules applications en ligne de commande. Pour preuve, les développeurs ont réussi à lever les dernières barrières permettant de faire fonctionner un environnement Linux graphique complet sous Windows, en natif, sans virtualisation.

Unity et XFCE sous Windows

Les premières copies d’écran d’Unity, l’interface utilisateur par défaut d’Ubuntu, mais aussi de XFCE 4 ont ainsi été postées sur GitHub. Si les bogues restent nombreux et les plantages fréquents, l’ensemble semble relativement fonctionnel et rapide.

Windows 10 est ainsi en mesure de concrétiser à nouveau la promesse faite lors de la sortie de Windows NT, il y a de cela plus de 20 ans. Ce dernier proposait en effet le support de différents sous-systèmes : Win32 (toujours à l’œuvre aujourd’hui), OS/2 16 bits (abandonné sous Windows XP) et Posix (abandonné sous Windows 8.1).

Unity WindowsXFCE Windows
À lire aussi :
Jim Whitehurst, Red Hat : « Linux a gagné »
Plus de 2 % de parts de marché pour Linux en mode desktop
Un tiers des machines virtuelles d’Azure fonctionnent sous Linux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur