Microsoft et Red Hat officialisent .Net Core

DéveloppeursEditeurs de logicielsLogicielsOpen SourceProjets
Scott Hanselman - Microsoft
1 15 Donnez votre avis

Microsoft a choisi l’événement Red Hat DevNation pour lancer .NET Core 1.0. Une annonce qui en dit long sur le renforcement rapide des liens existant entre les deux sociétés.

Microsoft inaugure aujourd’hui un nouveau site, dot.net. Au menu, la dernière génération de la plate-forme de développement de la firme, avec comme ligne directrice « tous les développeurs, toutes les applications, toutes les plates-formes ».

Une mise en ligne qui s’accompagne de la sortie de .NET Core 1.0, ASP.NET Core 1.0 et Entity Framework Core 1.0, le tout sous Windows, OS X et Linux ! Une triple annonce de taille, faite dans le cadre de l’évènement Red Hat DevNation.

« Pourquoi présenter .NET Core 1.0 ici ? Demande Scott Hanselman, principal program manager Microsoft Azure, ASP.NET and Web Tools. Car .NET Core n’est pas un jouet, mais un véritable produit d’entreprise, disposant du support technique à la fois Red Hat et Microsoft. » Et de joindre le geste à la parole en présentant un site ASP.NET s’appuyant sur une base de données SQL Server… fonctionnant sous Red Hat Enterprise Linux… et hébergé sur le Cloud Azure. Le tout bien entendu développé sous Visual Studio.

Le site dot.net met également en avant l’offre de Xamarin, ainsi que les outils de développement de la firme. À noter, Samsung rejoint aujourd’hui Microsoft, Red Hat, JetBrains et Unity dans le Technical Steering Group de la .NET Foundation. Quant à Red Hat : redhatloves.net.

Un rapprochement en vue ?

La glace semble définitivement rompue entre les deux sociétés. Et les projets se multiplient. Red Hat, Microsoft et Codenvy travaillent ainsi de concert à la mise au point d’un protocole commun à tous les environnements de développement, qui permettra de leur ajouter des fonctions d’aide à la programmation.

Le Language Server Protocol (issu initialement de Visual Studio Code) permettra de proposer des fonctions d’analyse de syntaxe, d’aide et de complétion automatique, spécifiques à un langage donné, sous la forme d’un greffon utilisable sur tout IDE compatible. Red Hat prépare ainsi un greffon Java au format Language Server Protocol.

Autre annonce, le support en technology preview d’Hyper-V depuis le Red Hat Container Development Kit 2.1 de Red Hat, présenté aujourd’hui. Nous le voyons, les barrières entre les deux mondes, RHEL et Windows, tombent maintenant rapidement.

À lire aussi :
.NET Core poursuit sa conquête du monde Linux
.NET : premier rafraîchissement Microsoft de l’offre Xamarin
.NET : Xamarin gratuit avec Visual Studio Community Edition

Crédit photo : © Silicon.fr

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur