Digest IT : Windows 10 étonne, Oracle roi du Cloud, L’ANSSI enrôle pour la cyberdéfense

OSPoste de travail

Pas eu le temps de lire tous les articles. Aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine précédente.

Tout le monde guettait fébrilement l’arrivée de Windows 9 pour savoir si Microsoft allait enfin réussir la synthèse de la mobilité et des habitudes ancrées des utilisateurs de PC. Mais la firme de Redmond a pris le parti de bouleverser ses plans marketing en dévoilant Windows 10 avec une orientation clairement affichée reconquérir les entreprises. Cette opération séduction passe aussi par de nouvelles offres d’Office 365 pour les PME et les évolutions d’Internet Explorer.

Oracle, le roi autoproclamé du Cloud

L’autre évènement de la semaine a été Openworld, la grande messe d’Oracle a fait le plein de participants à San Francisco et a délivré un message simple : Oracle veut devenir le roi du Cloud. Une stratégie qui passe par l’enrichissement de sa plateforme Cloud, ainsi qu’en guidant à terme l’ensemble des données dans le nuage. La firme de Redwood Shores prévoit de construire deux nouveaux datacenters en Europe. La concurrence est rude sur ce marché et la guerre des tarifs perdure. Google a par exemple annoncé une baisse des prix de son Cloud. Un développement de ces services qui questionne les DSI sur le shadow Cloud et hésitent entre opportunités et menaces. Sur ce dernier point, la faille critique qui a touché Xen a nécessité le rebootage de plusieurs platefomes Cloud comme Amazon ou Rackpsace.

L’ANSSI dresse sa feuille de route pour la cyberdéfense

De menaces, il en a été question aux Assises de la sécurité à Monaco. L’ANSSI, à travers son directeur général, Guillaume Poupard, a détaillé les suites la LPM (loi de programmation militaire), ainsi que le plan cybersécurité. Il compte beaucoup sur un travail collaboratif avec l’ensemble des acteurs de la sécurité pour répondre aux menaces. Il va intensifier l’élaboration de référentiels pour qualifier les prestataires de service de cybersécurité. Les congressistes ont pu également s’interroger sur d’autres sujets comme le hacking du cerveau. Un terrain de jeu où Google mène la danse avec des investissements massifs dans les neurosciences et où le marché de la neurosécurité va devenir rapidement incontournable.

L’onde de choc Shell Shock continue

Toujours dans la sécurité, la faille Shell Shock poursuit ses effets avec la mise en place de la riposte IT. Ainsi, Apple a corrigé Mac OS X sauf Yosemite et VMware a livré ses correctifs. Il n’empêche les effets de la faille dans l’interpréteur de commande Bash sont loin d’être terminés. Aux Etats-Unis, c’est une autre affaire qui a pris le devant de la scène, le piratage de 76 millions de comptes de la banque JPMorgan en juin dernier. Au total, 9 autres banques pourraient être touchées par ce vol d’un gang Russe.

Le marché des objets connectés se structure

Sur la mobilité, la semaine a fait la part belle aux objets connectés. ARM a dévoilé son OS dédié, mbed. Cisco et Acer ont rejoint l’initiative Open Internet Consortium. Orange a fait de l’Internet des objets, un des thèmes centraux de son show Hello. Même les autorités françaises accélèrent le mouvement pour proposer des enchères sur la bande de fréquences 700 MHz d’ici en 2015. On ne sait pas tout de suite qui seront les opérateurs intéressés par du spectre supplémentaire, mais Iliad pense toujours aux Etats-Unis en étant prêt à augmenter sa participation dans T-Mobile US.

L’IT recrute toujours

Terminons par l’emploi IT qui malgré des chiffres du chômage pas bon en août 2014, reste un bon filon. 85% des diplômés en 2013 en informatique ont un emploi. La demande existe notamment dans les ERP, le Big Data et le Cloud. Même la durée des contrats d’intérim IT s’allonge montrant ainsi un fort besoin en compétence.

Voir aussi :

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur