Diversité : Facebook peine à faire bouger les lignes

Régulations
femmes, IT © Semisatch - Shutterstock
1 3 Donnez votre avis

Depuis un an, les efforts pour apporter plus de diversité dans les effectifs de Facebook n’ont pas eu les résultats escomptés. L’employé type du réseau social est toujours un homme blanc.

La diversité au sein des grandes entreprises est une tâche de longue haleine et Facebook peut en témoigner. L’année dernière, le réseau social présentait son premier rapport sur ce sujet. On apprenait alors que la main-d’œuvre chez Facebook – plus de 6 400 personnes dans le monde – était constituée à 69% d’hommes et à 31% de femmes. Le fossé se creuse dans les métiers IT : 85% des informaticiens employés par le réseau social sont des hommes.

Un an après, la firme de Menlo Park revient sur cette question de la diversité au sein de l’entreprise. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le paysage salarial n’a pas beaucoup changé. Jugez plutôt : 68% des salariés sont des hommes (en recul de 1% en un an) et 55% sont des « blancs » (en repli de 2 points par rapport à 2014). Cette lenteur à changer se retrouve aussi dans d’autres statistiques. Le nombre de salariés d’origine asiatique a ainsi progressé de 2 points, mais Facebook peine à recruter des travailleurs ayant d’autres origines.

Des femmes, mais ni à la techno, ni à la direction

Pour les femmes, les choses avancent un peu mais dans les emplois non techniques. Dans ce domaine, elles représentent plus de la moitié (52%) de la masse salariale. Selon certaines organisations féministes, on ne peut toutefois pas parler de progrès, car dans le même temps les postes occupés par des femmes dans les domaines technologiques ont augmenté de seulement 1% et aucun changement n’a été réalisé sur les postes de direction.

Pour autant, Facebook indique avoir mené différents programmes et initiatives pour tenter de faire bouger les lignes. Et il va renforcer ses efforts, en appliquant des quotas dans les campagnes de recrutement ou en augmentant le nombre d’enfants issus de la diversité aux Universités d’été de Facebook. L’avènement d’une société multiculturelle et mixte n’est pas encore pour tout de suite, mais Facebook y travaille. Rendez-vous l’année prochaine pour mesurer les progrès !

A lire aussi :

Microsoft publie d’autres données sur la diversité pour convaincre

Diversité : Apple compte trop d’Adam et pas assez d’Eve

© Semisatch – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur