10 choses à savoir sur Windows 10 S

CloudMobilitéOSPoste de travailSécurité

Performance, accessibilité, productivité, sécurité… Que vaut le nouvel OS de Microsoft Windows 10 S ? Le détail en dix points.

Microsoft a profité de sa conférence #MicrosoftEDU, hier à New York, pour présenter Windows 10 S, un environnement dédié notamment au marché de l’éducation. A partir de l’été prochain, le nouvel OS accompagnera une  gamme de PC économiques fabriqués par les partenaires de Redmond et accessibles à partir de 189 dollars. Une stratégie qui vient concurrencer les Chromebooks sous ChromeOS de Google.

A l’autre extrême, Windows 10 S équipera aussi le Surface Laptop, le dernier notebook de Microsoft très haut de gamme qui vient plutôt marcher sur les plates-bandes des MacBook Air d’Apple. Qu’on en juge. Composé d’un écran 13,5 pouces LCD tactile 3,4 millions de pixels en verre Corning Gorilla Glass 3, l’ultra fin (14,47 mm d’épaisseur), léger (1,25 kg) et autonome (14,5 heures annoncées de vidéo continue sans le Wifi), Surface Laptop est proposé en quatre configurations à partir du 15 mai prochain : deux sous Intel Core i 5 (en 128 Go de stockage SSD et 4 Go de RAM pour 999 dollars, en 256/8 Go pour 1 299 dollars) et deux sous Core i7 (256/8Go pour 1 599 dollars et 512/16 Go pour 2 199 dollars). Une offre réservée aux étudiants plutôt bien dotés, donc.

Mais, au-delà de cette machine luxueuse qui vient enrichir le catalogue des produits Surface de Redmond, il y a-t-il un intérêt à basculer sous Windows 10 S par rapport à la version « classique » de l’OS ? Pour le savoir, nous avons décortiqué l’environnement en 10 points. Les voici :

1 – Qu’est-ce que Windows 10 S ?

Selon Terry Meyerson, responsable en charge de Windows chez Microsoft, « Windows 10 S est inspiré par les étudiants et les enseignants, rationalisé autour de la simplicité, la sécurité et les performances ». Un OS taillé pour le monde de l’éducation, en apparence. Mais son usage est ouvert à tous. La simplicité tient surtout dans son mode d’installation des applications qui, à l’instar de ChromeOS, dépend totalement du magasin de l’éditeur, le Windows Store. Si l’application que vous souhaiter installer ne s’y trouve pas, vous ne pourrez donc pas l’utiliser. Restrictif.

2 – Quelles applications sont fournies par défaut ?

Les mêmes que sous Windows 10. A savoir Edge, le navigateur maison, le pilier central de l’offre applicative par défaut avec l’explorateur de fichiers et le Windows Store. Trois éléments indispensables pour une utilisation minimale du système. Comme Windows 10, Windows 10 S est également livré avec Windows Defender, la suite de sécurité (antivirus, antimalware) de l’éditeur. D’autre part, le nouvel OS embarque les technologies Windows Ink (pour le dessin au stylet sur l’écran), Hello (authentification biométrique) et l’assistant Cortana. Enfin, Windows 10 S est lié à un compte de stockage en ligne OneDrive de 1 To. Au-delà de ces éléments de base, l’offre logicielle proposée dans les nouvelles machines dépendra également des stratégies de chacun des constructeurs pour distinguer leurs produits.

3 – Quelle différence avec Windows 10 Home ou Pro ?

Windows 10 S Home ProParadoxalement, Windows 10 S est plus proche de Windows 10 Pro que de Home. De fait, le nouvel environnement bénéficie de fonctionnalités de gestion absentes de Home telles que l’adhésion à Azur Active Directory (mais pas d’administration de domaine sur site) et la gestion d’itinérance des machines, la gestion des terminaux mobiles (MDM), le chiffrement des données Bitlocker, Windows Update et Store for Business, ou encore le partage de configuration (voir tableau ci-contre). Hyper-V et le sous-système pour Linux en sont en revanche exclus.

Visuellement, rien ne distingue Windows 10 S de son ainé. On y retrouve le menu classique avec sa liste de raccourcis vers les fonctionnalités systèmes (paramètres, arrêt, etc.), sa colonne de logiciels classés par ordre alphabétique et son mur de tuiles animées (ou pas) vers les applications les plus courantes telles que personnalisées par l’utilisateur. Et l’assistant Cortana.

La différence principale tient, rappelons-le, dans l’impossibilité d’installer une application tierce sans passer par le store applicatif.

4 – Quel navigateur pour Windows 10 S ?

Edge sera l’unique navigateur proposé par défaut. Du moins pour le marché américain. Mais la question se posera probablement pour le marché européen où, suite à sa condamnation pour abus de position dominante par la Commission européenne à la fin de la précédente décennie, Microsoft s’est vu obliger de fournir des alternatives concurrentielles à Internet Explorer, son navigateur de l’époque, dans Windows. Quoi qu’il en soit, il sera néanmoins possible de télécharger, depuis le Store, un navigateur alternatif à Edge (mais pour l’heure ni Chrome, ni Firefox ne sont proposés dans Windows Store contrairement à Opera). Mais Edge restera systématiquement le butineur par défaut du système. Autrement dit, un clic sur un lien HTML ouvrira par défaut Edge. A noter également que Bing constituera le moteur de recherche par défaut dans le navigateur de Microsoft.

5 – Windows 10 S est-il sécurisé ?

Pas moins que Windows 10 en général. Et même peut-être un peu plus puisque l’utilisateur ne pourra installer que des applications en provenance du Windows Store et, donc, certifiées sans risque. Du moins tant que les cyber-criminels ne parviennent pas à infiltrer le Store. Par ailleurs, rappelons que la suite de sécurité Windows Defender accompagne également Windows 10 S. Mais rien n’empêchera également d’installer un autre antivirus proposé dans le Store.

windows 10 s security

6 – Si je veux basculer sur Windows 10 « normal » ?

L’utilisateur qui souhaitera installer des applications absentes du Windows Store (à commencer par le driver d’un périphérique un peu trop exotique pour Microsoft) devra basculer sous Windows 10 Pro (la seule offre proposée) pour le faire. Accessible depuis le Store (via les paramètres système) Windows 10 Pro devrait être gratuit jusqu’à fin 2017 et proposé autour de 50 dollars au-delà (les tarifs européens resteront à confirmer). En revanche, la bascule est définitive. Une fois Windows 10 Pro adopté, il ne sera plus possible de revenir à Windows 10 S.

7 – Windows 10 S est-il performant ?

Windows 10 S utilise le même noyau que son Windows 10 Pro mais se veut plus léger en embarquant moins de services. Selon Microsoft, l’OS démarre ainsi en 15 secondes. D’où le qualificatif de S pour « Speed » (autant que « Securité » ou « Simplicité » par ailleurs). Cette cure d’amaigrissement permettra son installation sur des configurations matérielles plus anciennes ou plus modestes que celles de la Surface Laptop, ce qui ouvrira la voie à des machines économiquement attractives.

8 – Windows 10 S est-il réplicable ?

Terry Meyerson a fait une démonstration au cours de laquelle il a copié une image de Windows 10 S sur une clé USB avec des paramètres pré-configurés. Il a ensuite utilisé cette clé pour installer (ou lancer) l’OS sur un PC censé en être dépourvu. Un moyen rapide et simple de déployer un même environnement logiciel sur un parc relativement restreint de machines (les PC d’une classe scolaire, par exemple).

9 – Windows 10 S est-il compatible avec tous les périphériques ?

Microsoft assure que son nouvel OS fonctionnera avec l’ensemble des périphériques partenaires présents dans la base de données drivers de Windows 10. A commencer par les accessoires maison, la souris Surface Arc, le Surface Stylet ou le Surface Dial, la molette de contrôle et d’appel des outils numériques (présenté à l’occasion de la sortie du Surface Studio). Néanmoins, Microsoft prend soin de préciser que « de nombreux périphériques matériels (tels que les imprimantes) qui fonctionnent avec Windows 10 aujourd’hui fonctionneront avec Windows 10 S, mais peuvent avoir une fonctionnalité limitée ». Il faudra donc s’attendre à quelques incompatibilités éventuelles ou pertes de fonctionnalités. En revanche, si votre périphérique n’est pas reconnu, il vous sera impossible de l’utiliser puisque vous serez dans l’impossibilité d’installer son logiciel pilote manuellement.

10 – Windows 10 S va-t-il séduire ?

C’est la question subsidiaire. De par son modèle verrouillé au Store de Microsoft, l’environnement propose une offre applicative encore limitée pour l’heure par rapport à celle de ses concurrents Google Chrome OS et Mac. Ce qui aura toute les chances de freiner l’adoption de l’OS. Mais Redmond a bon espoir que son catalogue va s’enrichir rapidement. Il a déjà pris l’initiative d’y introduire la version complète d’Office. Un signe de bonne volonté.

Autant d’atouts et d’inconvénients qu’il conviendra de vérifier à partir de la disponibilité effective de Windows 10 S, probablement le 15 mai prochain avec la Surface Laptop.


Lire également
Microsoft lance son Surface Laptop sous Windows 10 S
10 % des PC Windows 10 ont d’ores et déjà adopté la Creators Update
Microsoft espère contrer les Chromebooks avec Windows 10 Cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur