Docker part à la conquête de la Chine

CloudDatacentersDéveloppeursIAASLogicielsOpen SourceProjetsServeurs

Docker vient de lancer le premier registre public en Chine à destination des développeurs grâce au partenariat avec Alibaba Cloud.

Le spécialiste de la conteneurisation développe son activité sur le marché chinois. Docker vient en effet d’annoncer l’ouverture d’un registre public dans le pays. Il donne aux programmeurs chinois un accès gratuit aux contenus créés par la communauté, dont les images officielles Docker.

Un marché non négligeable pour la start-up, la Chine représente la 3ème plus grande communauté d’utilisateurs de conteneurs Docker, malgré un manque de services locaux. Avec le lancement du registre, les développeurs chinois vont pouvoir accéder à des milliers d’images de conteneurs pouvant être utilisées pour créer des applications.

Un partenariat fort avec Alibaba Cloud

Le registre Docker en Chine est géré par la jeune pousse, mais l’hébergement est fourni par Alibaba Cloud, filiale du groupe de commerce électronique. L’avantage selon Docker de cette répartition est que les programmeurs pourront profiter de téléchargements et des temps de réponse rapides. « Au fur et à mesure que nous approfondissons notre présence sur la marché asiatique, notre objectif est de fournir des ressources dans ces pays et du support pour les entreprises qui veulent conteneuriser leurs applications existantes, accélérer le déploiement de Cloud hybride et créer des nouveaux micro-services », explique David Messina, directeur marketing chez Docker.

Dans le même temps, la société a annoncé que sa plateforme Docker Enterprise Edition était disponible sur Alibaba Cloud. Cette édition se compose du runtime de Docker combiné avec des solutions d’orchestration (gestion des clusters et des déploiements), des fonctions de sécurité et des outils d’administration. La plateforme va être intégrée à l’offre Stack Agility d’Alibaba, fonctionnant en mode bare metal.

A lire aussi :

Microservices, Docker, Kubernetes : des compétences que les entreprises s’arrachent

Steve Singh remplace Ben Golub à la tête de Docker


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur