Docker s’invite sur les consoles de jeux

CloudComposantsLogicielsOpen SourceOSPoste de travailVirtualisation
Nvidia Shield Android TV
10 30 Donnez votre avis

Debian et Docker fonctionnent maintenant sur la Shield TV, une console de jeux Nvidia livrée initialement sous Android.

L’équipe d’Hypriot s’est penchée sur un problème intéressant : faire tourner des conteneurs Docker sur une console de jeux ARM 64 bits de haut de gamme, la Shield TV de Nvidia.

Un projet qui n’est pas si farfelu qu’il y parait. Rappelons en effet que la Shield TV est équipée d’un processeur Tegra X1 pourvu de 8 cœurs ARM 64 bits et d’un GPU affichant une puissance de calcul dépassant le téraflops. Le tout avec 3 Go de RAM.

Première étape, passer d’Android à Linux for Tegra. Cette solution, quoique basée sur un kernel 64 bits, est livrée avec des outils 32 bits. Les développeurs ont donc créé une base 100 % 64 bits en s’appuyant sur le code source de Debian Jessie. Opération réussie, avec la mise au point d’un système d’exploitation Linux 64 bits capable d’exploiter au mieux la puissance de cette machine.

Compatible avec les images Docker du Pi

Seconde étape, l’installation de Docker. Une opération rendue difficile par la présence d’un noyau Linux 3.10.61. Merci Nvidia, qui ne joue décidément toujours pas suffisamment le jeu lorsqu’il est question de supporter la communauté Open Source. Faute de pouvoir compiler un noyau plus récent pour la Shield TV, les développeurs se sont rabattus sur une autre alternative : adapter Docker au kernel 3.10.

Et avec succès. Ainsi, les images Docker de Hypriot, conçues pour le Raspberry Pi, fonctionnent sans souci apparent sur la console Shield TV. Une image Docker ARM 64 bits est en cours de mise en point, et permettra de tirer la quintessence de cette machine, mais aussi des futurs serveurs ARM. Plus de détails sur les travaux d’Hypriot sont accessibles ici.

À lire aussi :
Serveurs ARM : la guerre est déclarée entre Cavium et AppliedMicro
96Boards : un OS serveur, en attendant les nouvelles cartes ARM
ARM et Power, les nouvelles cibles de CentOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur