The Document Foundation (LibreOffice) dévoile son bilan 2015

BureautiqueLogicielsOpen Source
4 3 Donnez votre avis

L’organisation en charge du développement de la suite bureautique LibreOffice a réalisé une belle année 2015, enregistrant l’arrivée du 1000ème développeur, la sortie de deux versions majeures ainsi que celle du standard ODF 1.2.

La Document Foundation livre son rapport annuel 2015. L’occasion de découvrir le fonctionnement interne de cette organisation, en charge de projets d’importance, dont la suite bureautique LibreOffice.

Du chemin a été parcouru depuis les débuts de la Fondation, en 2010. Pendant l’année 2015, deux versions majeures de la suite ont été proposées, la 4.4 et la 5.0, ainsi que 12 versions mineures. Le format de fichiers ODF 1.2 (Open Document Format) a pour sa part été standardisé en juillet.

Les certifications ont également été bon train, avec la désignation de nouveaux experts LibreOffice. Fin 2015, 44 experts en développement et 22 en migration/formation étaient dénombrés. Ce sont ces derniers qui aident les gouvernements, grands comptes et autres organismes de grande taille à migrer vers LibreOffice.

1000 développeurs, et plus de bugs majeurs

La Fondation dispose de 1,1 million d’euros en banque. Son budget 2015 affiche 518 000 euros de dépenses courantes (dont l’organisation de nombreux évènements) et 378 000 euros de dépenses récurrentes (dont 282 000 euros de salaires versés aux employés et freelances). 140 000 euros ont été distribués en soutien à différents projets. Le tout est financé en grande majorité par les dons, de société comme d’individus.

Les contributions ne sont pas seulement financières. Ainsi, le 1000ème développeur a rejoint le projet LibreOffice en octobre 2015. Un travail de fond très important a été réalisé sur le code source de la suite, jusqu’à l’arrivée de la récente version 5.2, dont le nombre de défauts pour 1000 lignes de code est tombé à… 0,00 (voir « LibreOffice passe en versions 5.2.0 Évolution et 5.1.5 Stable »).

Le rapport annuel de la Fondation peut être téléchargé à cette adresse.

À lire aussi :
La communauté Linux renforce son soutien en faveur de LibreOffice
Collaboration en ligne : LibreOffice s’invite dans Nextcloud
LibreOffice 5.1 s’affiche en champion de l’interopérabilité


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur