Dossier Open World Forum 2009 : un tournant pour le logiciel libre?

Logiciels

34 conférences, 140 intervenants en provenance de 20 pays différents et plus de 1500 visiteurs ; voilà le résumé de l’Open World Forum 2009, un événement marqué par la dynamique du monde open source français.

Lorsque nous parlons de logiciels libres, le ton n’est pas le même des deux côtés de l’Atlantique. Alors que Matthew Aslett (451 Group) et Michael Tieman (OSI) tentent (encore) de nous convaincre des bénéfices de l’open source, les intervenants français, comme Jean-Louis Missika (Mairie de Paris) et Jean-Baptiste Roger (Conseil régional d’Île-de-France), se montrent bien plus audacieux. L’INRIA profite également de l’occasion pour renforcer son engagement en faveur des logiciels libres.

Mais ceci n’a rien d’étonnant : la plupart des intervenants que nous avons interrogés nous confirment que la France est très en avance en terme d’adoption de l’open source. Alors que la plupart des pays se tâtent encore, l’Hexagone est en pleine phase d’industrialisation des solutions libres. Un mouvement qui a impressionné le quart de visiteurs étrangers présent à ce rassemblement… mais aussi nos confrères de la presse écrite, le monde open source décrochant la une du journal La Tribune. Inattendu.

« L’open source s’insinue partout » , nous confirmera Philippe Montargès d’Alter Way. Même le très porteur domaine dudesktopsémantique ne semble pas à l’abri de la tornade.

Une thématique « rencontres »

L’Open World Forum est aussi l’occasion de rencontrer les spécialistes du monde des logiciels libres. Et dans ce domaine, nous avons vu grand, en interviewant tout d’abord les éditeurs de distributions Linux ; Franz Meyer de Red Hat et Philipe Desmaison de Novell.

Nous avons pu également nous entretenir avec des dirigeants investis dans des projets open source majeurs : Roger Burkhardt (Ingres) et Fabien Potencier (Sensio Labs), œuvrant respectivement sur les projets VectorWise et Symfony.

jeannoeldegalzain.jpg

« L’Open World Forum se compose de cinq grandes thématiques : politique, innovation, communauté, compétences/formation et DSI. Rien n’aurait été possible sans nos partenaires (pôle de compétitivité System@tic,clusterCap Digital, consortium Qualipso,etc.) et nossponsors(Bull, Ingres, l’INRIA,etc.). Nous sommes là pour toucher et convaincre les décideurs », nous confie Jean-Noël de Galzain (notre photo), président de l’Open World Forum 2009 (mais aussi vice-président PME du pôle de compétitivité System@tic et président-directeur général de Wallix).

Un pari plus que réussi pour cette édition 2009 !

Jean-Noël de Galzain a également salué les efforts des PME innovantes, lors de la cérémonie de clôture de l’Open World Forum 2009. BonitaSoft, Kaltura, ScaleDB, Sonar Source et Ulteo, ont ainsi été primés. Mention spéciale pour le gouvernement brésilien, qui a largement soutenu le développement de solutions open source.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur