Du PIC32 (presque) gratuit pour les objets connectés

ComposantsLogicielsOpen SourcePoste de travail
Olimex pic32-emz64
3 2 Donnez votre avis

Une puce MIPS PIC32, des interfaces réseau CAN et Ethernet, une compatibilité UNIX. De quoi se lancer dans des projets d’automatisation industrielle d’envergure.

Le constructeur européen Olimex, décidément très actif ces derniers temps, met la touche finale à son kit de développement PIC32-EMZ64. Une offre destinée à prendre place dans des solutions de la mouvance des objets connectés et de l’automatisation industrielle.

Une interface CAN, réseau très populaire pour la commande de machines, est en effet proposée en standard sur cette carte. Elle pourra par ailleurs être reliée à Net via un port Ethernet à 100 Mb/s. Un petit écran OLED, deux ports USB, des entrées et sortie son, quelques boutons programmables et un lecteur de carte microSD complètent l’équipement de cette offre.

Le processeur est issu de la maintenant très célèbre gamme PIC32 de Microchip. Un PIC32MZ comprenant 2 Mo de mémoire flash et 512 ko de RAM est ici à l’œuvre. De la gamme EF, la puce choisie propose un cœur MIPS 32 bits cadencé à 200 MHz (330 DMIPS), des fonctions issues du monde des DSP et même une FPU double précision. Parfait pour des traitements lourds. Le tout pourra être exploité avec un OS comme LiteBSD, que nous présentions dans l’article « 4.4BSD adapté aux puces MIPS PIC32 ».

1000 cartes en cadeau

Olimex compte offrir 1000 de ces cartes dans le cadre de l’Embedded World 2016 de Nuremberg. Ceux qui ne peuvent se rendre à cet événement, mais travaillent sur un projet intéressant, sont invités à se rapprocher de la société, qui pourrait aussi envoyer quelques exemplaires de cette carte gratuitement.

Le prix de cette solution restera en tout état de cause très accessible. Le premier modèle était annoncé pour 25 euros. Depuis, une puce plus puissante et mieux équipée à été choisie, ce qui pourrait faire monter le tarif de quelques euros supplémentaires.

À lire aussi :
PIC32 + RetroBSD : nouveau couple gagnant des objets connectés ?
ARM desktop : 25 cm² pour 4 cœurs à 1,2 GHz et 1 Go de RAM
Olimex prépare un notebook ARM 64 bits à assembler soi-même


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur