Durée de vie de Windows 7 et 8 : Microsoft recule

Editeurs de logicielsOSPCPoste de travailProjets
5 16 2 commentaires

Le support de Windows 7 et Windows 8.1 sera assuré jusqu’en 2020 et 2023, même pour les PC équipés de puces Intel Skylake.

Scandale en début d’année, avec l’annonce de la réduction de la durée du support de Windows 7 et 8 sur les PC pourvus de puces Intel Skylake, en fixant leur fin de vie à juillet 2017. Une affaire qui avait fait grand bruit à l’époque. La firme avait lâché un peu de lest en mars, en donnant un an de plus aux utilisateurs pour migrer vers Windows 10.

Elle abandonne aujourd’hui purement et simplement l’idée de réduire le support de ces anciens OS sur les PC de nouvelle génération (voir ce billet de la firme). Les machines disposant de puces Intel Skylake proposeront la même durée de support de Windows 7 et Windows 8.1 que les autres. Les futurs composants d’Intel et d’AMD ne seront pour leur part compatibles qu’avec Windows 10.

Tout ça pour rien…

Résumé des changements de cap de Windows sur les puces Intel Skylake.

Avant le 15 janvier 2016 :

  • Fin du support de Windows 7 : 14 janvier 2020
  • Fin du support de Windows 8.1 : 10 janvier 2023

Le 15 janvier 2016 :

  • Fin du support de Windows 7 : 17 juillet 2017 (hors patchs critiques)
  • Fin du support de Windows 8.1 : 17 juillet 2017 (hors patchs critiques)

Le 18 mars 2016 :

  • Fin du support de Windows 7 : 17 juillet 2018 (hors patchs critiques)
  • Fin du support de Windows 8.1 : 17 juillet 2018 (hors patchs critiques)

Le 11 août 2016 :

  • Fin du support de Windows 7 : 14 janvier 2020
  • Fin du support de Windows 8.1 : 10 janvier 2023

À lire aussi :

Microsoft casse le support de Windows 7 sur les PC neufs
Dell, HP et Lenovo listent les PC Skylake avec Windows 7 et 8.1 périmés en 2017
Microsoft étend (un peu) le support de Windows 7 sur les puces Intel Skylake

Crédit photo : © Radu Bercan – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur