Les Français prêts à vendre leurs données… sous conditions

ProjetsRégulationsSécurité
3 52 Donnez votre avis

Les Français, dans leur majorité, seraient prêts à livrer leurs données en échange de tarifs attractifs ou d’une meilleure qualité de service, selon un sondage OpinionWay pour Capgemini.

Le partage des données personnelles suscite à la fois l’inquiétude et la curiosité des utilisateurs de plateformes de l’économie collaborative (de Uber ou Blablacar dans le covoiturage, à Airbnb dans la réservation de logements). C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé en ligne par OpinionWay pour Capgemini Consulting auprès d’un échantillon représentatif de la population française adulte.

Premier constat : 20 % des 1014 personnes interrogées les 21 et 22 octobre 2015 déclarent avoir déjà utilisé un service collaboratif, un taux qui bondit à 43 % chez les 18-24 ans. Cet engouement s’explique surtout par la confiance accordée aux services et aux vendeurs tiers référencés sur ces sites (la confiance est citée par 70 % des répondants), puis par les prix proposés (65 %) et la qualité des services (44 %).

Ubérisation, quelle ubération ?

Ainsi, 55 % de Français se disent prêts à partager, en conscience, leurs données personnelles, à la condition de bénéficier de tarifs plus intéressants (74 % des réponses), d’une meilleure qualité de service (64 %) et, enfin, d’un service davantage personnalisé (59 %). La rémunération de l’internaute en contrepartie de la fourniture de données personnelles n’est pas citée. Plus surprenant, à l’heure des polémiques sur l’ubérisation de l’économie, une minorité (20 %) de l’échantillon interrogé pense que les services collaboratifs menacent l’existence d’acteurs traditionnels…

Lire aussi :

Le Cigref veut la confiance dans l’économie des données
La collecte de données personnelles inquiète les Français

crédit photo © alphaspirit / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur