Edge veut devenir le champion de l’interopérabilité

Editeurs de logicielsNavigateursPoste de travailProjets
Microsot Edge - Spartan
4 1 Donnez votre avis

Edge, le navigateur web de nouvelle génération de Microsoft, met le paquet sur l’interopérabilité, en se rapprochant du WebKit. Il propose aussi quelques avancées inédites, en particulier dans le secteur du JavaScript.

Frank Olivier, de l’équipe en charge du développement du navigateur web Microsoft Edge, a publié un long billet à propos de cette offre, qui sera l’une des nouveautés majeures de Windows 10.

« Nous avons implémenté plus de 45 nouveaux standards – plus que nous n’avons jamais fait dans une release. Nous avons également appliqué des milliers d’améliorations, grandes comme petites, pour rendre Edge plus interopérable avec les autres navigateurs, explique-t-il. En tant que développeur web, vous pourrez constater qu’Edge se comporte comme les autres navigateurs. »

Une offre plus proche du WebKit

L’équipe d’Edge ne cache pas avoir cherché à se rapprocher du WebKit, moteur de rendu de nombre de navigateurs web majeurs (dont Chrome, Opera et Safari). Il s’identifie ainsi comme compatible avec le WebKit et reconnaît même le préfixage appliqué par ce dernier sur certaines propriétés CSS.

Edge ne se borne toutefois pas à imiter le WebKit. Microsoft signale ainsi les efforts réalisés dans le cadre du support EcmaScript 6. À ce jour, Edge est le navigateur web le plus avancé dans ce domaine. Et il devrait encore progresser avec l’arrivée de nouveaux éléments, comme le support SIMD, qui permettra de booster les capacités de traitement du code JavaScript.

À lire aussi :
Microsoft Edge, le navigateur web le plus rapide du marché ?
Le navigateur Edge de Microsoft abandonne ActiveX et VBScript
Navigateurs web : project Spartan devient Microsoft Edge


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur