Stockage : EMC drague les PME avec les baies Unity 100% flash

CloudData & StockageDatacentersStockageVirtualisation
2 8 Donnez votre avis

EMC veut séduire les PME avec ses nouvelles baies Unity All-Flash et hybride. Au détriment de VNX, VNXe, Compellent et EqualLogic? Par ailleurs, VirtuStream ose le stockage objet primaire pour applications critiques. Les lignes bougent.

Après avoir annoncé que 2016 serait l’année du stockage All-Flash, EMC avait lancé officiellement ses VMax All Flash en mars dernier à Londres, ainsi que son DSSD D5. Poursuivant cette logique, le constructeur annonce Unity, une nouvelle gamme de baies de stockage All Flash et hybrides destinée aux PME.

All-Flash avec Unity ou le désordre ?

Modèles All Flash d'EMC Unity
Modèles All Flash d’EMC Unity

Avec un prix étudié, à partir de 18 000 dollars en version All Flash et de 10 000 dollars de version hybride, aussi disponible en version software defined (sous forme d’appliance baptisée UnityVSA) et via des configurations convergées.

Architecturées autour de processeurs Intel Xeon E5-2600, les baies Unity savent gérer aussi bien des blocs, que de fichiers ou des VVols (volumes virtuels VMware). Elles intègrent le support natif des protocoles NAS, iSCSI et Fibre Channel. Les baies sont déclinées en 4 modèles (300, 400, 500 et 600) hybrides ou All Flash (dans ce cas le chiffre de la version est suivi d’un “F”). Détails des configurations ici.

Chaque baie peut gérer jusqu’à 1,6 Po de données en All Flash (Unity 600F) et jusqu’à 3 Po sur un modèle hybride (Unity 600), avec une performance jusqu’à 300 000 Iops. Reposant sur une architecture de contrôleur Actif-Actif, la baie Unity intègre en standard les snapshots, la réplication synchrone ou asynchrone et le chiffrement natif (au niveau du contrôleur), un nouveau système de fichier évolutif pour le transactionnel et la gestion de fichiers traditionnelle, ou encore une API Rest complète pour l’automatisation ou les scénarios DevOps.

Détail du rack Unity 2U
Détail du rack Unity 2U

Côté administration et supervision, la gamme Unity propose en standard une gestion proactive de type cloud, via une interface HTML5. Cette solution peut s’intégrer via les solutions d’administration de VMware et de Microsoft, et est compatible avec OpenStack.

Tout comme les VMax All Flash et le DSSD D5, les baies Unity bénéficient du programme EMC Xpect More : garantie à vie “Flash endurance protection” (avec remplacement gratuit des modules éventuellement défaillants), garantie de remboursement de trois ans en cas d’insatisfaction, maintien à vie du prix de la maintenance.

Les baies Unity sont déjà disponibles à partir de 18 000 dollars pour les versions All Flash et de 10 000 dollars pour les modèles hybrides. Étonnant de voir apparaitre ces équipements de stockage pour PME, sur lesquelles sont précisément positionnés les VNX ou le VNXe. Cependant, EMC annonce des performances trois fois supérieures avec ses nouvelles baies. Les anciens produits, non conçus originellement pour le Flash et fonctionnellement moins riches, resteront cependant encore disponibles pendant deux ans…

Certes, Compellent et EqualLogic proposent aussi des modèles d’entrée de gamme. Toutefois, la définition de la gamme Unity devait déjà être bien avancée avant même l’annonce du rachat. Malgré tout, si les VNX sont appelés à disparaître, des choix devront aussi être réalisés entre les équipements Dell et EMC, si fusion il y a.

VirtuStream : stockage cloud primaire et extension des produits EMC

En mai 2015, EMC rachète VirtuStream. Ce spécialiste de l’infrastructure cloud, devenu le fer de lance du cloud hybride pour la Fédération EMC, annonce VirtuStream Storage Cloud, une plateforme cloud de stockage objet pour applications critiques. EMC précise qu’il s’agit d’un stockage d’entreprise avec toute la sécurité, les performances et la résilience indispensable, avec l’évolutivité et la flexibilité du cloud.

Destinée aux grandes entreprises et aux fournisseurs de services en ligne, «cette plateforme a été testée intensivement en production depuis des années pour du stockage objet primaire auprès de clients sélectionnés gérant plusieurs exaoctets de données, pour plus de 35 milliards d’événements par jour,» assure l’éditeur.

Outre le service en ligne, VirtuStream Storage Cloud sera également proposé comme extension des solutions de stockage EMC sur site : débordement, sauvegarde, archivage, etc. Sont déjà prévus au programme: Data Domain, EMC Data Protection Suite, ainsi que les systèmes de stockage VMAX, XtremIO, Unity ou Isilon. Voilà un service qui pourra aisément compléter toute solution existante EMC ou Dell… A moins que les grognards de Vmware ne crient plus fort. Voir notre article.

A lire aussi:

A EMC World, Michael Dell s’impose en chef de Dell Technologies

Cloud : HPE leader une dernière fois avant la fusion EMC-Dell


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur