En 2016, les services Cloud public pèsent 200 milliards de dollars

CloudDSIIAASLogicielsProjets
1 43 Donnez votre avis

Gartner voit une accélération des revenus issus des services Cloud. En 2016, ils devraient atteindre plus de 200 milliards de dollars.

Rien n’arrête le Cloud. Gartner vient de publier un rapport sur le marché mondial des services Cloud public en 2016. Il devrait atteindre cette année, 208,6 milliards de dollars. A titre de comparaison, c’est approximativement l’équivalent du PIB du Portugal.

Autre point intéressant du rapport, la croissance est forte pour les services Cloud. En 2015, ils affichaient un revenu de 178 milliards de dollars. Ils ont donc progressé de plus de 17% sur un an. Au sein de cet écosystème, les services de SaaS sont les plus importants à 38,9 milliards de dollars avec une croissance de 21,7%. Mais la palme de la progression est à mettre à l’actif de l’activité IaaS (Infrastructure as a Service) qui s’envole de 42,8%.

« La croissance du Cloud public est soutenue par le fait que les entreprises réalisent 14% d’économie sur leur budget avec l’adoption d’un service Cloud public », précise Sid Nag, directeur de recherche chez Gartner. Il reste néanmoins pragmatique en ajoutant que « l’aspiration à utiliser des services de Cloud computing dépasse l’adoption réelle ». Pour lui, beaucoup d’entreprises ont envie d’aller vers le Cloud, mais se trouve confrontées à des défis sur la transition vers le Cloud. Certaines organisations n’ont toujours pas de stratégie pour utiliser des services Cloud, constate-t-il.

Le Cloud hybride comme trait d’union

La modernisation de l’IT et l’agilité sont les moteurs d’une transition vers le Cloud. Pour autant, des freins persistent comme la sécurité et la confidentialité des données. Toujours difficile d’expliciter ce qui se cache derrière la notion de sécurité : disponibilité, réversibilité des données, pannes, PCA, vol de données, etc.

Gartner tente de rassurer. « Les services de cloud publics offerts par les principaux fournisseurs de cloud sont sécurisés », précise Ed Anderson, vice-président de recherche chez Gartner. Mais il constate que « le défi porte sur l’utilisation des services de cloud public de manière sécurisée ».

Une raison pour laquelle les entreprises se tournent vers des solutions de Cloud privé. Le cabinet d’analyses prévoit que ces services croîtront au moins jusqu’en 2017. En attendant, les scénarios de Cloud hybride arrivent pour jouer l’intermédiaire entre les deux mondes. Les entreprises peuvent ainsi réaliser du multi-cloud avec comme interrogations, les problèmes d’intégration, des incompatibilités d’application, un manque d’outils de gestion et d’API communes. Un avertissement pour les fournisseurs de services !

A lire aussi :

Les workloads des entreprises basculent rapidement vers le Cloud

Cloud public : près de 200 milliards de dollars de dépenses dans 4 ans

Crédit Photo@romrf-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur