Encore un plan social pour Oracle France

CloudRégulations

Selon la CFDT-Cadre, la filiale française d’Oracle va mener un nouveau plan social. Les métiers du backoffice et du développement seraient touchés.

Et de 3 ! Les syndicats et en particulier la CFDT-Cadre interpellent l’opinion sur le prochain plan social chez Oracle France. Le dernier s’est déroulé l’année dernière et a concerné 220 postes. Sur son blog, le syndicat souligne qu’« une fois encore la filiale française est touchée par un PSE décidé par la Corp impactant principalement les métiers backoffice et développement ».

Le syndicat s’interroge sur les raisons d’un énième plan social. Hormis le fait qu’Oracle réalise 6 milliards de dollars de résultat net sur l’exercice fiscal 2017 (clos le 28 février 2017), la centrale condamne à la fois « les délocalisations massives vers les pays où les salaires et la protection sociale sont moins élevés (Roumanie, Inde, Espagne, Irlande…), les pressions au départ sur les salariés seniors et embauche de juniors moins rémunérés, ainsi que l’industrialisation des ventes avec la création de centres de « télévente » de plus en plus importants, ayant pour vocation de remplacer à terme une partie des forces de vente ».

Réunion le 6 juin sur la réorganisation de l’entreprise

Un son de cloche déjà entendu par le même syndicat. Il y a un an, il dénonçait : « La transformation de l’entreprise vers le Cloud est réalisée à marche forcée dans une logique de baisse des coûts, de délocalisations et de suppressions de postes massives. Ce sont en particulier les fonctions de support à la vente qui payent le prix fort de cette stratégie. »

Pour le prochain PSE, les syndicats sont encore dans l’expectative d’en connaître l’ampleur et les postes visés. La CFDT-Cadre croit savoir que « la GBU (Global Business Unit) et des équipes de développement et du support système » seront touchées. Les organisations syndicales devront en savoir un peu plus le 6 juin prochain date à laquelle Oracle France organise une réunion concernant la réorganisation de l’entreprise. Un nouveau challenge pour Harry Zarouk, président d’Oracle France.

A lire aussi :

Oracle France entend tirer un trait sur son image de « bad boy »

Oracle France : Harry Zarrouk prend les rênes, sur fond de PSE


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur