Engie et Accenture unis sur la transformation digitale

DSILogicielsMobilitéProjets
1 274 2 commentaires

Engie s’appuiera sur Fjord, le studio de design d’Accenture, pour transformer son accompagnement client. Nommé CDO, Yves le Gélard assurera le suivi de cette transformation.

« Le métier de software va devenir critique pour nous. Si nous ne sommes pas capables de comprendre les algorithmes qui vont faire la valeur de notre métier et faire émerger les softwares métiers pertinents, nous ne serons pas capables d’occuper la place qu’on veut occuper dans le monde de l’énergie. » Fraîchement nommée à la direction générale de Engie (ex-GDF-Suez), Isabelle Kocher (à droite sur la photo) s’exprimait dans le cadre de l’annonce du partenariat que le groupe a signé aujourd’hui avec Accenture Interactive, la division agence digitale du groupe mondial de conseils et services aux entreprises. Et plus exactement avec Fjord, le studio de design d’applications et services qu’Accenture a acquis en 2013.

Ce partenariat aidera Engie à assurer sa transition digitale, notamment dans les relations avec les clients, aussi bien particuliers qu’entreprises, pour proposer une nouvelle expérience numérique. « Fjord va nous aider dans cette rupture, a poursuivi Isabelle Kocher qui souligne des enjeux de rapidité. L’objectif est de commencer à recueillir les fruits de ce nouveau parcours client dès juin prochain. » Plus précisément, Fjord devrait présenter les premiers prototypes à Engie fin juin. Lesquels devraient s’appliquer en Belgique et Italie dans un premier temps avant d’être lancés en France puis dans le reste du monde.

Le CIO devient CDO

Si on peut imaginer nombre d’applications autour du suivi de consommation, la nouvelle dirigeante n’a pas souhaité préciser la nature de ces futurs produits. « L’idée est double, nous a-t-elle répondu. Premièrement faire en sorte que ce soit un plaisir pour un client de gérer son énergie alors qu’il s’implique de plus en plus fortement comme consommateur mais aussi comme producteur d’énergie et, deuxièmement, de lui proposer des possibilités supplémentaires de se comporter comme un acteur derrière l’idée de production et de réduction de la consommation, à la maison mais aussi dans le transport. Cette prise de conscience de mieux consommer l’énergie est faite. Le souci pour le consommateur est de savoir comment il peut y participer. Ces outils modernes vont l’y aider. »

C’est Yves le Gélard, directeur des services informatiques de Engie depuis mars 2015, qui aura la charge de ce plan de transformation numérique du fournisseur d’énergie. Il devient officiellement, à cette occasion, chief digital officer (CDO). « Yves est « the right guy » pour nous aider à atteindre cet objectif », a déclaré Isabelle Kocher qui s’est dite « impressionnée » par son travail accompli au sein de la DSI depuis un an. Une nomination qui s’inscrit comme un premier signe fort de l’engagement d’Engie de pousser sa volonté de transformation digitale. Autre signe fort : le 1,5 milliard d’euros que l’entreprise compte investir en 3 ans dans la transformation numérique et l’émergence de nouveaux business. « On sent bien que le digital est au cœur de notre stratégie, c’est très concret », assure la dirigeante. « Savoir qu’il y a un CDO en place fait une énorme différence », s’est réjouit Mark Curtis (à gauche sur la photo), fondateur de Fjord et directeur de l’expérience client au sein du studio, comme pour confirmer l’engagement numérique d’Engie.


Lire également
Engie colmate les fuites de sa filiale informatique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur