Entreprises recherchent désespérément des talents Open Source

Big DataBusiness IntelligenceCloudData & StockageDéveloppeursDSILogicielsOpen SourceOrchestrationPAASProjetsSécuritéVirtualisation

Selon une étude de la Fondation Linux, la demande en profils Open Source n’a jamais été aussi forte. Cloud, DevOps et sécurité sont les compétences les plus recherchées.

Si les métiers de développeurs et de spécialistes serveurs souffrent de la pénurie de candidats, le monde de l’Open Source n’est pas épargné. Selon le rapport « Open Source Job » 2017 de la Fondation Linux, 89% des responsables des ressources humaines déclarent avoir « des difficultés à recruter des talents ayant des compétences dans l’Open Source », en hausse de 2% par rapport à l’édition 2016. Ils sont 58% à vouloir recruter plus de candidats de ce type dans les 6 prochains mois que lors du semestre précédent. Pour 67%, ce type de recrutement est même une priorité par rapport à d’autres emplois.

Cloud et DevOps en tête des demandes

Dans le détail, les développeurs Open Source sont les profils les plus recherchés (73%), suivi par le DevOps (60%) et les administrateurs systèmes (53%). Les compétences les plus sollicitées sont dominées par le Cloud avec la fibre OpenStack et Cloud Foundry, 70% contre 66% en 2016. Ce regain s’explique notamment par l’arrivée de Microsoft comme membre de Cloud Foundry. En seconde position, les technologies Web Open Source sont citées par 67% des recruteurs (contre 62% en 2016). L’expertise Linux reste forte pour 65% des recruteurs, malgré un retrait par rapport à 2016 (71%).

Dans les prévisions, les recruteurs attendent au cours de la prochaine année une montée en puissance des profils sur les technologies Cloud (69%). Puis dans un mouchoir de poche, on trouve les expertises sur le Big Data et l’analytique, les conteneurs (Docker et Kubernetes) et la sécurité.

La certification est un plus

Pour les recruteurs, comme pour les professionnels, la certification est un passage obligatoire. La moitié des recruteurs sont plus enclins à recruter une personne dotée d’une certification et 74% des professionnels pensent qu’il s’agit d’un atout dans leur carrière. Autre fait marquant, les entreprises sont prêtes à payer une formation à leurs salariés pour une montée en compétences sur l’Open Source. Elles étaient seulement 1/3 en 2016, elles sont maintenant 47% à choisir cette voie. Parmi les certifications plébiscitées, la demande est forte sur l’administration Cloud, le DevOps et l’intégration continue. Le lancement prochain de l’examen  Certified Kubernetes Administrator devrait répondre en partie à ces demandes.

A lire aussi :

Le Cloud provoque une pénurie de spécialistes serveurs

Cloud : les architectes IT bien rétribués, DevOps en embuscade aux US

Crédit Photo : Lightspring-shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur