Equinix se paye les datacenters de Verizon pour 3,6 milliards de dollars

CloudDatacenters
equinix

Le réseau de datacenters d’Equinix devrait bientôt passer de 146 à 175, via le rachat de 29 datacenters de Verizon.

Equinix met aujourd’hui la main sur les datacenters de Verizon pour une somme de 3,6 milliards de dollars, payés en cash. La transaction devrait être finalisée mi 2017.

La société, spécialisée dans la gestion de centres informatiques, acquiert ainsi 29 datacenters, répartis dans 24 sites situés aux États unis et en Amérique latine, couvrant un total de 15 zones géographiques : Atlanta, Bogotá, Boston, Chicago, Culpeper, Dallas, Denver, Houston, Los Angeles, Miami, New York, São Paulo, Seattle, Silicon Valley et Washington D.C.

175 datacenters

Grâce à cet apport, Equinix couvre maintenant 43 marchés, avec un total de 175 datacenters. L’activité d’hébergement de Verizon est maintenue, l’opérateur ayant indiqué souhaiter utiliser les infrastructures d’Equinix à cet effet. Environ 900 clients de Verizon et 250 de ses employés passeront toutefois chez Equinix.

« Cette acquisition représente une avancée importante pour nos clients existants, qui auront accès à de nouveaux emplacements, écosystèmes et partenaires, explique Karl Strohmeyer, président Amérique, Equinix. C’est également une avancée pour les nouvelles sociétés qui rejoindront Equinix, car elles pourront tirer parti de l’empreinte mondiale d’Equinix et de ses services d’interconnexion. Chez Equinix, les entreprises peuvent concevoir une plate-forme cohérente à l’échelle mondiale, en gardant leurs données critiques et leurs capacités de traitement aussi proches que possible des utilisateurs finaux. »

À lire aussi :
IBM va tripler le nombre de ses datacenters au Royaume-Uni
Microsoft met du vent dans les voiles de ses datacenters
IBM ouvre un datacenter Cloud en Norvège


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur