Les équipes de Windows Server convergent vers la division Windows

CloudOSPoste de travailServeurs
0 4 Donnez votre avis

Microsoft bouleverse un peu son organisation en déplaçant les équipes de Windows Server au sein de la division Windows et terminaux. Une volonté de convergence.

Cela peut apparaître comme un simple changement d’organisation, mais il s’agit aussi d’une volonté stratégique bien affirmée. Microsoft, sous l’impulsion de Satya Nadella, a décidé de placer les équipes chargées de Windows Server sous la coupe de la division Windows et Devices, croit savoir notre confrère Mary-Jo Foley de ZDnet. Ainsi, l’ensemble des versions de Windows sont réunies au sein de la même unité de travail.

Jusqu’à aujourd’hui, l’équipe de Windows Server travaillait sous la houlette de Scott Guthrie, vice-président exécutif en charge de la division Cloud et Entreprise. Elle aura maintenant comme patron, Terry Myerson, lui aussi vice-président.

Des éléments stratégiques jouent sur les deux tableaux

Cependant, ce changement devrait comporter quelques aménagements. Ainsi, les ingénieurs de Windows Server et ceux du Remote Dekstop Services vont migrer dans les équipes de Terry Myerson. Mais, selon les sources de Mary-Jo Foley, Mike Neil, qui supervise actuellement l’ingénierie de Windows Server et Brad Anderson responsable du Remote Desktop Services resteraient attachés à la division Cloud et Entreprise.

Cette modification organisationnelle a été confirmée par un porte-parole de Microsoft : « Comme notre but est de construire un système d’exploitation qui fournit la meilleure expérience allant du système pour l’IoT au déploiement de serveurs à grande échelle dans le cadre du Cloud public ou privé, l’équipe de Windows Server va passer de la division Cloud et Entreprise à la division Windows et terminaux. Ces deux groupes collaborent déjà de manière très étroite et cette initiative apportera de la valeur à nos clients pour leur offrir un OS serveur Cloud avec le Windows Server 2016 lancé cet automne ».

Ce mouvement s’inscrit dans la stratégie de convergence, souvent citée par Satya Nadella. Il est vrai que le Windows Server et les autres déclinaisons de l’OS ont été développés au même rythme ces dernières années. Microsoft souhaite avoir une structure unique du cœur de Windows pour le décliner ensuite dans plusieurs versions.
A lire aussi :

Windows Server 2016 : arrivée prévue en septembre

Windows Server 2016 : Microsoft passe au licensing par cœur de processeur


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur