Régulations

Ericsson exclut d’acquérir la majorité de ST-Ericsson

Ericsson ST-Ericsson STMicroelectronics
1 1 Donnez votre avis

L’équipementier Ericsson passe une charge de 8 milliards de couronnes suédoises sur ses comptes, après l’annonce du désengagement de STMicroelectronics dans leur coentreprise.

L’équipementier réseau Ericsson a annoncé jeudi passer une charge de 8 milliards de couronnes suédoises (927 millions d’euros environ) sur ses comptes du quatrième trimestre pour déprécier la valeur de ST-Ericsson.

Coentreprise déficitaire spécialisée dans les composants pour mobiles, ST-Ericsson est détenue à parts égales par le groupe suédois et le fabricant franco-italien de semiconducteurs ST-Microelectronics, qui cherche à se désengager.

Ericsson cherche-t-il à vendre ST-Ericsson au plus offrant ?

« La charge inclut la dépréciation d’actifs pour refléter la meilleure estimation actuelle de la part d’Ericsson dans la juste valeur de la coentreprise, ainsi que les frais supplémentaires liés aux options stratégiques envisageables pour l’avenir des actifs de ST-Ericsson », a déclaré l’industriel par voie de communiqué.

Si le géant suédois étudie différentes alternatives pour la coentreprise en pleine restructuration, il exclut, en revanche, d’en prendre le contrôle à 100 %. « Acquérir la majorité absolue de ST-Ericsson n’est pas une option », a-t-il déclaré.

L’industriel a annoncé en début d’année vendre les parts détenues dans une autre coentreprise, celle formée avec Sony sur le marché des téléphones mobiles. Cherche-t-il un repreneur pour ST-Ericsson ? Une telle opération pourrait-elle relancer l’équipementier, qui a vu son bénéfice d’exploitation chuter de 42 % au troisième trimestre 2012 ?


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms