ERP : Comarch construit son propre datacenter à Lille

CloudDatacentersEditeurs de logicielsERPLogicielsProjets
4 48 Donnez votre avis

Pour proposer à ses clients un hébergement de leurs données dans l’Hexagone, l’éditeur d’ERP Comarch bâtit son premier datacenter en France. Ouverture prévue dans environ un an.

Arrivé depuis une dizaine d’années en France, l’éditeur de solutions de gestion Comarch, d’origine polonaise, a décidé d’y ouvrir son propre datacenter. Cet équipement de 840 mètres carrés de salle informatique devrait être ouverte au second trimestre 2017, dans les locaux de la société en banlieue de Lille. « En 2010, nous avions acheté le terrain sur lequel est installé notre siège. Pour installer le datacenter, nous allons rénover un entrepôt également situé sur place », précise Arkadiusz Ilgowski, le président de Comarch en France. Notons que la présence de l’éditeur dans la capitale des Flandres renvoie à son implantation dans l’Hexagone, qui a démarré en 2006 avec un contrat passé avec Auchan.

Le datacenter de Comarch, qui représente un investissement de 7,5 millions d’euros pour la société, servira à la fois à l’hébergement des solutions ERP et à supporter les offres Cloud destinées avant tout aux petites PME. Des offres de stockage, de facturation et de e-commerce pour lesquelles l’éditeur assure compter déjà 120 000 TPE utilisatrices dans le monde. « Une fois le datacenter ouvert, nous pourrons proposer à nos clients français l’hébergement de leurs données dans le pays. C’est un élément différenciateur important », reprend Arkadiusz Ilgowski.

20 à 30 emplois créés chez Comarch France

La filiale française pourra s’appuyer sur l’expérience du groupe, qui possède déjà 5 datacenters en propre (3 en Pologne, 2 en Allemagne). « Nous préférons assurer nous-mêmes l’hébergement de nos solutions, pour maîtriser la qualité fournie à nos clients de bout en bout », assure Maxim Lea, le responsable du projet de datacenter, qui sera le plus grand du groupe à son ouverture. Un groupe où 250 personnes travaillent déjà sur l’activité d’hébergement. « Certes, la majorité des projets sont toujours réalisés sur site, mais la plus forte croissance provient bien du Cloud et des solutions managées », dit le président de la filiale. Selon lui, Comarch a ainsi enregistré 40 % de croissance sur ses offres Cloud en 2015.

DC-Comarch2Après un pré-projet et un appel d’offres, Comarch a retenu la société canadienne de conseil et d’ingénierie SNC Lavalin comme maître d’oeuvre du chantier. « Nous avons travaillé à l’élimination de tous les points uniques de défaillance, en mettant en place une double alimentation électrique, une redondance des climatisations, des groupes électrogènes, en sollicitant plusieurs fournisseurs de fibre, etc., relate Maxim Lea. Le datacenter opérera à une température voisine de 20°C, et non plus vers 15°C comme c’était l’habitude avant ». Selon Comarch, le PUE (Power Usage Effectiveness, indice de l’efficacité énergétique de la salle) sera de 1,5 une fois l’installation employée à plein.

Comarch France, qui emploie 70 personnes, prévoit que l’ouverture de ce datacenter devrait créer entre 20 et 30 emplois. Dans l’Hexagone, l’éditeur cible avant tout les secteurs de la distribution et du négoce avec son ERP (son offre BI ayant une diffusion plus large). Des segments de marché où le Polonais affrontent les Français Cegid ou Cylande ou encore Microsoft. Au total, Comarch, dont le siège est à Cracovie, emploie 5 000 personnes dans le monde et a réalisé, en 2015, un chiffre d’affaires de 267 millions d’euros.

A lire aussi :

Implantation de datacenters : la France est-elle un repoussoir ?

ERP : Sage envoie X3 sur le Cloud d’Amazon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur