F5 débarque son PDG Manuel Rivelo six mois après sa nomination

CloudGouvernanceOrchestrationRégulations
2 1 Donnez votre avis

F5 Networks a annoncé le départ immédiat de Manuel Rivelo pour des raisons de « conduite personnelle ».

Un petit tour et puis s’en va. F5 Networks vient d’annoncer le départ, précipité, de son PDG Manuel Rivelo. Nommé en juillet 2015 à la tête du spécialiste de l’optimisation de la fourniture d’applications sur le réseau, Manuel Rivelo va quitter l’entreprise. « Pour des questions de conduite personnelle sans rapport avec les opérations financières ou de la société », annonce le spécialiste de l’optimisation applicative sans plus de détails.

Si l’entreprise américaine ne souhaite pas préciser la « conduite personnelle » qui pousse un PDG vers la sortie, ce départ n’en reste pas moins étonnant. Avant de prendre la direction de F5, Manuel Rivelo y était entré en octobre 2011 pour prendre en charge le développement produit et marketing du fournisseur de solutions d’ADC (Application Delivery Controller). Il a supervisé la réalisation de Synthesis, l’architecture phare dédiée aux environnements datacenter et Cloud. Sa nomination s’inscrivait dans une nouvelle stratégie de développement de l’entreprise face aux évolutions technologiques et du marché.

Le retour de John McAdam aux commandes

Manuel Rivelo est remplacé, temporairement, par John McAdam sorti de sa simili retraite. L’homme avait dirigé F5 pendant 15 ans, depuis 2000 jusqu’à l’arrivée du nouveau PDG, avant de prendre le siège bien mérité de président du conseil d’administration. Un fauteuil que son retour aux responsabilités exécutives le pousse à quitter. Il reste néanmoins membre du board. Alan Higginson, actuel administrateur indépendant (Lead Independant Director) prend sa place en tant que président non exécutif. Un jeu de chaises musicales qui vise à maintenir la stabilité sociétale de cette entreprise cotée en attendant de renommer un nouveau PDG. Plus durable cette fois.


Lire également
Manny Rivelo (F5 Networks) : «Nous allons mettre l’accent sur l’orchestration»
Avec Silverline WAF, F5 Networks pousse la sécurité applicative dans le Cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur