Le nouveau datacenter de Facebook mise tout sur l’éolien

ComposantsDatacenters
6 3 Donnez votre avis

Le futur datacenter de Facebook, qui sera implanté dans l’Etat de l’Iowa aux Etats-Unis, sera intégralement alimenté par une ferme d’éoliennes construite pour l’occasion. Il consommera près de 100 mégawatts issus à 100% d’énergie renouvelable.

Le futur datacenter de Facebook sera implanté à Altoona dans l’Iowa à proximité de la ville de Des Moines. Il entrera en fonction début 2015 et tirera son énergie électrique d’une ferme d’éoliennes construite spécialement pour l’occasion, précise Facebook dans une contribution de blog. Celle-ci sera localisée dans les environs de la ville de Wellsburg dans l’Iowa, soit à un peu plus de 100 kilomètres du datacenter à alimenter.

Un projet construit autour de l’éolien

Facebook s’est tourné vers RPM Access, une société locale spécialisée dans les projets éoliens, afin d’initier le développement. Mais c’est MidAmerican Energy qui est en charge de la construction, possédera le parc d’éoliennes et gérera son fonctionnement.

La construction est en cours et sera achevée en 2014. Un projet colossal puisqu’il permettra de produire 138 mégawatts (MW) de puissance électrique. Par analogie, récemment, Greenpeace annonçait qu’une telle puissance électrique correspondait à la consommation de 80 000 foyers américains.

ferme_éolienneCette puissance substantielle dépassera d’ailleurs les besoins du nouveau datacenter de Facebook. Toutefois, il s’agira bien d’un de ces tout nouveaux datacenters de 100 MW.

L’ère des datacenters de 100 MW

Avec ses 18 MW, le nouveau data center de Reno dans le Nevada annoncé par Apple début juillet semble presque « fluet » en comparaison. Car nous sommes bien entrés dans l’ère des datacenters de plus de 60 MW.

Le datacenter de Facebook dans l’Oregon requiert ainsi 78 MW tandis que celui d’Apple en Caroline du Nord nécessite 100 MW. Celui de Google, également implanté en Caroline du Nord, consommerait aussi 100 MW.

Wellsburg_Altoona

Puissance extraordinaire donc mais aussi efficacité énergétique caractériseront ce quatrième datacenter de Facebook. A cet effet, il sera basé sur les designs du dernier Open Compute Project (OCP). Annoncée en avril 2011 par Facebook, cette initiative vise à partager ouvertement les designs hardware des datacenters du numéro un des réseaux sociaux. Le premier datacenter à en avoir bénéficié est celui basé à Prineville dans l’Oregon. Il a adopté certains éléments de l’OCP visant notamment à augmenter son efficacité énergétique.

Ce futur quatrième datacenter va contribuer aux engagements de Facebook. La société de Mark Zuckerberg désire en effet atteindre 25% d’énergie propre et renouvelable pour l’ensemble de ses datacenters d’ici à 2015.

Crédit photo « ferme éolienne » @Facebook

Crédit photo de Une : Rashevskyi Viacheslav  / Shutterstock


Lire aussi
Quiz – Quand l’IT se tourne vers les énergies renouvelables


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur