Facebook éradique 30 000 comptes français suspectés de fake news

Composants

Les comptes Facebook qui véhiculent des fausses news sont ciblés par la firme. Pas question pour Facebook de subir à nouveau les critiques qui ont suivi les élections présidentielles US.

À quelques jours du premier tour des élections présidentielles françaises, Facebook fait le ménage dans les faux comptes qui pullulent sur le réseau social. 30 000 faux comptes sont ainsi supprimés. Des comptes utilisés pour diffuser du spam et des fausses news.

Cible prioritaire : les comptes contrefaits les plus influents. « Notre priorité est de supprimer les comptes ayant la plus grande empreinte, avec une grande quantité d’activité et une large portée », confirme Shabnam Shaik, responsable de la sécurité de Facebook. Le réseau social cherche donc à prévenir toute critique concernant l’influence des fausses news sur le résultat des élections.

La création de comptes chargés de diffuser ce type de messages sera mieux détectée par les algorithmes de contrôle du réseau social, assure la société.

Et les usurpations d’identité ?

Un premier pas pour assainir Facebook a donc été fait. Toutefois, une autre classe de faux comptes empoisonne les utilisateurs : les usurpations d’identité.

Facebook a ici mis en place de nouvelles procédures de validation des comptes, qui devraient limiter ce phénomène. Les usurpations d’identité continuent toutefois à faire des dégâts, les utilisateurs de Facebook restant la cible de nombreuses tentatives d’arnaque.

À lire aussi :
Facebook et Mozilla veulent redonner confiance en la presse
Facebook veut mettre un frein aux hoax et fausses informations
Tim Berners-Lee alerte sur les trois dangers qui menacent le web

Crédit photo : © Ken Wolter – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur