Facebook va bloquer les fausses news et les hoax en Allemagne

CollaborationGouvernanceLogicielsRégulations

Les nouveaux outils de signalement et de vérification des messages de Facebook vont être déployés en Allemagne. À quand en France ?

Facebook va prochainement déployer des outils en Allemagne permettant de contrôler les fausses informations et canulars diffusés sur le réseau social.

Ceci fait directement suite aux déclarations de membres du gouvernement allemand, qui s’insurgeaient contre la montée en puissance de publications douteuses sur le réseau social. Un contenu que Facebook laisse en général en ligne. Priorité au buzz. L’Allemagne menaçait alors d’appliquer jusqu’à 500 000 euros d’amende par publication signalée non retirée dans les 24 heures. Voir à ce propos notre précédent article « Fausses news et contenus haineux : L’Allemagne menace Facebook ».

Bientôt en France ?

Facebook fait donc un geste en faveur du gouvernement allemand en déployant de nouveaux outils de signalement et de vérification des publications. De quoi rassurer les politiques à la veille de prochaines élections. La firme américaine ne fait toutefois que proposer ici les outils qu’elle teste actuellement sur le territoire américain (voir « Facebook veut mettre un frein aux hoax et fausses informations »). D’autres pays (dont la France ?) pourraient également disposer prochainement de ces avancées.

Notez que les messages signalés ne sont pas supprimés. Ils sont juste placés en arrière-plan, afin de ne pas apparaître dans les flux d’actualités de Facebook. En Allemagne, c’est Correctiv qui va se charger de vérifier les messages signalés.

À lire aussi :
Facebook n’est ni une firme IT, ni un média, selon Mark Zuckerberg
Malgré le Brexit, Facebook embauche 500 personnes au Royaume-Uni
Facebook censure pour pouvoir revenir en Chine

Crédit photo : © Ken Wolter – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur