Facebook franchit les 36 Gbit/s sur une liaison sans fil point-à-point

Gestion des réseauxMobilitéOperateursRéseaux

Facebook vient de franchir un nouveau record de capacité de transmission en ondes millimétriques sur plusieurs kilomètres de distance.

En marge de sa conférence développeur F8 qui se tenait les 18 et 19 avril à San Jose, Facebook poursuit les développements de ses technologies réseau sans fil. L’idée, comme le rappelle le directeur de la connectivité Yael Maguire sur le blog du réseau social, est d’apporter aux gens la plus large connectivité possible afin de « créer des communautés Facebook ». Cela passe notamment par la collaboration avec les acteurs du secteur, notamment à travers le projet TIP (Telecom Infra Project), pour apporter les meilleures réponses techniques et économiques possibles aux problématiques de connectivité.

Mais aussi par des développements technologiques propres à Facebook comme Terragraph. Cette solution basée sur la bande millimétrique (MMW) des 60 GHz vise à palier l’absence de très haut débit dans les zones blanches urbaines par le déploiement de petites antennes dans les rues. Sur ce point, l’entreprise de Menlo Park a annoncé avoir engagé un test grandeur nature dans la ville de San Jose en s’appuyant sur les améliorations apportées à son logiciel de routage qui permet de reconfigurer les chemins du réseau en temps réel en cas d’obstruction du signal. Rappelons que, de part leur haute fréquence, les ondes millimétriques sont très sensibles aux obstacles qui se dressent sur leur signal.

Jusqu’à 80 Gbit/s

Mais la plus impressionnante amélioration réalisée par les ingénieurs de la plate-forme sociale ces derniers temps s’affiche dans le nouveau record de transmission sans fil entre deux points distant de plusieurs kilomètres. En novembre 2016, les équipes de Facebook tissaient une liaison sans fil à 20 Gbit/s sur plus de 13 km en Californie du Sud. Cette fois, ils viennent de quasiment doubler cette capacité en dépassant les 36 Gbit/s. Et même « 80 Gbit/s entre ces mêmes points en utilisant notre technologie de liaison optique », précise Yael Maguire. Un débit suffisant pour transférer 4000 vidéos en ultra haute définition simultanément, selon lui. Il ne précise néanmoins pas comment les ingénieurs ont réussi à battre ce nouveau record.

Ce type de technologie à base d’ondes millimétriques (entre 30 et 300 GHz) pourrait être utilisé pour dresser des liaisons entre un point de connexion terrestre et des engins volants chargés de couvrir une région mal desservie en connectivité Internet comme le drone Aquila également développé dans les laboratoires de Facebook. Dans le cas du test, c’est un Cessna qui a été utilisé. Les ingénieurs ont notamment pu vérifier leur capacité à établir des liaisons bidirectionnelles à 16 Gbit/s chacune sur des distance de 7 km. Mais la solution peut aussi servir de point de collecte terrestre.

Tether-tenna, un hélicoptère de connectivité de secours

Si apporter Internet au plus grand nombre est le principal objectif de ces développements, Facebook regarde aussi comment maintenir les liaisons entre communautés, particulièrement lorsqu’elles sont confrontées à une catastrophe naturelle qui a endommagé l’infrastructure. Pour y répondre, Menlo Park travaille sur le projet Tether-tenna, un petit hélicoptère raccordé à une liaison optique. « Si la ligne de fibre est encore fonctionnelle, nous pouvons créer une antenne mobile virtuelle en faisant voler un Tether-tenna à quelques centaines de pieds du sol », explique l’auteur du billet. De quoi maintenir une connectivité d’urgence en attendant que l’infrastructure au sol soit réparée. Facebook n’en est qu’au début des tests et veut s’assurer que Tether-tenna peut voler de manière autonome des mois durant. Il viendra alors s’ajouter à la liste de plus en plus longue de solutions de connectivité du réseau social.

Avec Tether-tenna, Facebook veut assurer la connectivité pendant plusieurs mois sur une zone sinistrée.
Avec Tether-tenna, Facebook veut assurer la connectivité pendant plusieurs mois sur une zone sinistrée.

Lire également
Plus de 100 Gbit/s sur un réseau sans fil
Avec Terragraph et Aries, Facebook prend pied dans la 5G
Nouveau record de liaison sans fil à 6 Gbit/s en hautes fréquences

crédit photos : Facebook

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur