Fin de la croissance sur le marché des smartphones

MobilitéSmartphones
4 5 Donnez votre avis

Le marché des smartphones voit sa croissance stoppée. Samsung résiste, Apple s’effondre, Huawei monte rapidement et les autres constructeurs chinois sont en embuscade.

La croissance du marché des smartphones s’est brusquement arrêtée, indique IDC. Certes, la phase d’équipement initiale étant maintenant passée, et le basculement vers la 4G bien engagé, nous pouvions nous attendre à un fléchissement des ventes de smartphones. Toutefois, aucun analyste n’avait prévu une stabilisation des ventes à si courte échéance. Les smartphones sont-ils appelés à s’assagir, comme les tablettes ?

Selon IDC, il s’est vendu 334,9 millions de smartphones au cours du premier trimestre 2016, contre 334,4 millions un an plus tôt, soit une petite hausse de seulement 0,2 %.

Apple, Samsung, Huawei

Samsung s’en sort très bien, avec des ventes qui ne reculent presque pas : -0,6 %, pour 81,9 millions d’unités écoulées et 24,5 % de parts de marché. Si la concurrence monte rapidement, la firme coréenne conserve une très confortable avance et devrait donc rester le numéro un du secteur pendant encore plusieurs trimestres, malgré une situation qui reste difficile (voir « La mobilité pèse sur les marges de Samsung »).

Nous n’en dirons pas autant d’Apple, dont les ventes cèdent 16,3 % sur un an, à 51,2 millions d’unités. C’est 10 millions d’iPhone distribués en moins qu’un an plus tôt. À terminaux chers, cycle de renouvellement plus long, diront les détracteurs de la très élitiste marque à la pomme. Apple perd 3 points de parts de marché, à 15,3 %, et conserve sa seconde place. Voir aussi : « Résultats Apple : baisse des ventes et première alerte depuis 13 ans ».

Huawei gagne pour sa part 3 points de parts de marché, à 8,2 %. Le constructeur chinois a distribué 27,5 millions de smartphones au cours du premier trimestre. +58,4 % sur un an. Si la firme continue sur sa lancée, elle semble bien partie pour détrôner Apple d’ici quelques années. Et peut-être même plus tôt. Voir notre précédent article : « Huawei compte vendre 140 millions de smartphones en 2016 ».

La Chine de plus en plus présente

Le top5 d’IDC est bouclé par deux autres constructeurs chinois : Oppo (18,5 millions de smartphones vendus, +153,2 %, 5,5 % de parts de marché) et Vivo (14,3 millions de smartphones vendus, +123,8 %, 4,3 % de parts de marché). Ce sont toutefois des colosses aux pieds d’argile. Ces marques restent en effet concentrées sur le marché chinois et profitent d’une phase d’équipement qui se prolonge vers les populations les moins favorisées, plus enclines à adopter du low cost que des terminaux Samsung ou Apple.

Xiaomi a ainsi rapidement disparu du top5, malgré une croissance et des ventes exceptionnelles sur 2015. Il en sera probablement de même avec l’un de ces deux constructeurs. Chose d’autant plus vraie que Lenovo, qui n’est plus non plus dans le top5, dispose de la force de frappe nécessaire pour y revenir. Une chose est certaine : l’avenir du smartphone est dans les mains des grands constructeurs asiatiques, aujourd’hui coréens, demain chinois.

À lire aussi :
1,5 milliard de smartphones vendus en 2016… et moi et moi et moi.
Leica, l’atout qualité de Huawei sur le marché des smartphones
Xiaomi, Huawei, Apple, champions des smartphones en Chine

Crédit photo : © Maxx-Studio – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur