Firefox 47 booste les vidéos YouTube

LogicielsNavigateursOpen SourcePoste de travail
4 1 Donnez votre avis

Grosse amélioration sur l’accès à YouTube avec la nouvelle version de Firefox, qui introduit le support du codec VP9, en mode multicœur.

Mozilla vient de livrer Firefox 47, la nouvelle version de son navigateur web, pour Windows, OS X, Linux et Android.

Première nouveauté, les onglets ouverts dans d’autres sessions du butineur seront visibles dans un panneau latéral dédié. Pratique pour retrouver les onglets ouverts sous Android depuis une machine classique fonctionnant sous Windows. Bien entendu, il faudra que la synchronisation soit active, ce qui nécessite de mettre en route cette fonctionnalité à l’aide d’un compte Firefox.

De vraies avancées sur la vidéo

Autre nouveauté, le support du codec VP9, qui permet, à qualité égale, de réduire la bande passante requise pour transférer une vidéo sur le web. Le VP9 ne sera actif que sur des machines multicœurs rapides, où il se mettra automatiquement en fonction sur certains sites, comme YouTube. Nous l’avons essayé avec quelques vidéos émanant de ce site. Le VP9 s’active bel et bien et la charge est répartie sur plusieurs processeurs, ce qui rend le fonctionnement de la machine plus fluide. Les vidéos en HD 1080p semblent effectivement se charger plus rapidement, du fait d’une bande passante requise plus réduite. Du tout bon.

Après les DRM d’Adobe, c’est l’offre de protection de Google, Widevine, qui est intégrée à Firefox (sous Windows et OS X uniquement). L’objectif est de pouvoir lire du contenu protégé sans passer par un greffon spécifique comme Flash ou Silverlight. Le contenu proposé sur Amazon Video sera ainsi accessible directement en VP9. Une double bonne nouvelle. Tout d’abord pour augmenter la stabilité de Firefox, en réduisant l’utilisation des greffons, mais également pour favoriser la mouture Windows 64 bits de cette solution, qui ne peut accéder à Flash ou Silverlight.

L’offre la plus sûre sous Windows XP

13 failles de sécurité ont été corrigées dans cette version de Firefox, dont deux sont classées critiques et permettent donc potentiellement à un pirate de prendre le contrôle de votre machine à distance. La mise à jour devra donc être réalisée sans tarder.

Firefox est le seul des trois navigateurs web majeurs du marché à supporter encore Windows XP. Un OS crédité en mai de 6,7 % de taux de présence sur la Toile (source StatCounter). C’est donc aujourd’hui la solution à privilégier sous XP, les autres butineurs risquant de poser de sérieux problèmes de sécurité.

Reste à savoir pendant combien de temps encore Mozilla maintiendra le support de cet OS. L’installation de Firefox sous Windows XP pose, en effet, de plus en plus de problèmes. Un point sur lequel nous aurons l’occasion de revenir. Un abandon de cette solution est donc possible. Mozilla vient d’ailleurs de tirer un coup de semonce, avec l’abandon d’une plate-forme mobile elle aussi désuète. Firefox 47 sera ainsi la dernière version à être compatible avec Android 2.3 Gingerbread, un système crédité de 2 % d’utilisateurs par Google (voir « Android 6.0 franchit le cap des 10 % de parts de marché »).

À lire aussi :

Dossier comparatif : les meilleurs navigateurs web pour Windows 10
Firefox blinde la protection de son moteur JavaScript
10 questions sur les navigateurs web oubliés (quiz)

Crédit photo : © Christophe Lagane – Silicon.fr

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur