Firefox 48 : un meilleur support multicœur et plus de sécurité

LogicielsNavigateursOpen SourcePoste de travail
Mozilla Firefox, navigateur, securité, performance, applications web © Khoroshunova Olga - Shutterstock
2 5 Donnez votre avis

La séparation entre l’interface utilisateur et le rendu des pages web est maintenant effective sous Firefox… mais pas encore pour tous les utilisateurs.

Mozilla livre aujourd’hui la version 48 de son navigateur web Firefox. Une mouture d’importance, car elle sépare le rendu des pages web de l’interface du butineur, qui fonctionneront dans deux processus séparés.

Cette évolution, issue du projet Electrolysis (e10s) permet de tirer profit de la puissance des machines multicœurs, avec à la clé une meilleure fluidité de l’interface utilisateur de Firefox. Attention toutefois, car certains modules complémentaires peuvent bloquer cette fonctionnalité. Elle n’est par ailleurs pas systématiquement activée, Mozilla ayant opté pour un déploiement progressif de cette technologie.

La page ‘about:support’ vous permettra de savoir de vérifier si « Fenêtres multi-processus » est bien actif (1/1). Dans le cas contraire, un module complémentaire peut être la cause du blocage. Sur notre configuration de test, c’est le message qui s’est affiché… alors qu’aucun module complémentaire n’était actif. Seule solution, forcer cette fonctionnalité dans ‘about:config’ en créant la clé « browser.tabs.remote.force-enable », avec comme valeur le booléen ‘true’.

Notez que les performances sont au rendez-vous sous Linux, via des canvas dont le rendu est trois fois plus véloce que précédemment. Sous Android, la lecture d’une vidéo se mettra automatiquement en pause lors de la réception d’un appel.

Sécurité renforcée

23 failles de sécurité ont été corrigées dans Firefox 48, dont 3 classées critiques.

Autres actions en faveur d’une meilleure sécurité du butineur, seuls les modules complémentaires signés par Mozilla seront acceptés. Le service Safe Browsing est maintenant en mesure d’empêcher le téléchargement de logiciels potentiellement indésirables, voire peu communs.

De plus, la lecture de médias passe par un module écrit en Rust, le langage de nouvelle génération de la Fondation (voir « Sécurité : Rust s’invite dans le multimédia de Firefox 48 »).

À lire aussi :
Dossier comparatif : les meilleurs navigateurs web pour Windows 10
Firefox pour iOS 5.0 plus rapide et plus fonctionnel
Firefox 49 dira au revoir à Hello

Crédit photo : © Khoroshunova Olga – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur