Firefox 49 lit les pages web à haute voix

LogicielsNavigateursOpen SourcePoste de travail
Mozilla Firefox, navigateur, securité, performance, applications web © Khoroshunova Olga - Shutterstock
6 2 Donnez votre avis

Le navigateur web Firefox 49 apporte plusieurs nouveautés : mode lecture en progrès, support Widevine sous Linux… Hello est retiré, ainsi que le support de certaines anciennes versions d’OS X.

Mozilla vient de livrer le navigateur web Firefox 49 pour Windows, OS X et Android. Une mouture qui corrige 18 failles de sécurité, dont 4 sont classées critiques. Autant dire que la mise à jour de l’application devra être réalisée sans tarder.

Un mode lecture plus puissant

Première nouveauté, un mode lecture qui a été retravaillé et se montrera plus efficace. Il propose dorénavant la possibilité de lire à haute voix le contenu d’une page web. Les développeurs web noteront par ailleurs le support de l’API web speech synthesis, qui permet d’accéder à des fonctions de synthèse vocale.

Autre avancée, réservée à la mouture Android du logiciel, la possibilité de se rendre sur des pages web précédemment visitées, lorsque la connexion Internet est interrompue. De quoi mieux adapter le butineur aux connexions mobiles, souvent intermittentes.

Comme annoncé précédemment (voir « Firefox 49 : plus de vidéo, moins de Flash »), le support du protocole Widevine fait son apparition sous Linux. Que ce soit sous Windows, OS X ou Linux, Firefox pourra accéder à des services vidéo commerciaux comme Netflix ou Amazon Prime Video.

Le système de communication instantanée Hello est maintenant retiré de Firefox, comme annoncé début août (voir « Firefox 49 dira au revoir à Hello »). Espérons que Pocket subira le même sort. Seul regret, Hello n’est pas séparé de Firefox pour être livré sous la forme d’un module d’extension indépendant, mais purement et simplement abandonné. C’est d’autant plus dommage que les utilisateurs ne critiquaient pas le bien-fondé de cette solution, mais le fait qu’elle soit intégrée en standard à Firefox.

Du ménage dans les vieux OS

Mauvaises nouvelles également du côté du support des OS les plus anciens. OS X 10.6, 10.7 et 10.8 ne pourront pas faire fonctionner Firefox 49. Le choix se réduit pour les utilisateurs des anciennes versions d’OS X, puisque Chrome ne les supporte plus non plus (voir « Chrome 50 met fin au support de Windows XP »). Notez que le rendu des caractères et la vitesse de fonctionnement de l’application devraient se montrer en progrès sous OS X.

Sous Windows, le support des puces SSE n’est plus pris en charge. En contrepartie, des optimisations SSSE3 font leur entrée, permettant ainsi un coup de boost sur les machines où l’accélération graphique matérielle n’est pas active. La grande inquiétude est maintenant de savoir quand le support de Windows XP sera retiré. Le butineur de la Fondation Mozilla s’installe aujourd’hui avec difficultés sur cet OS vieillissant (voir « Firefox et Thunderbird de plus en plus mal supportés sous XP »).

À noter, le support multicœur de Firefox, qui permet de séparer le rendu des pages web de l’interface utilisateur dans deux threads séparés, est maintenant étendu à des nouveaux utilisateurs. Seule une petite fraction des internautes utilisant Firefox 48 pouvaient profiter de cette technologie, qui améliore significativement la fluidité de fonctionnement du butineur, explique Mozilla.

À lire aussi :
Mozilla trace la feuille de route du support multicœur de Firefox
Firefox 48 : un meilleur support multicœur et plus de sécurité
HTTP : Firefox veut mettre fin aux erreurs 404

Crédit photo : © Khoroshunova Olga – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur