Firefox 52 met le cap sur la sécurité et la vitesse

NavigateursPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
Firefox 10 ans
4 5 Donnez votre avis

Corrections de failles, meilleure gestion des cookies, alertes en cas de saisie de données sensibles : Firefox multiplie les actions visant à renforcer la sécurité.

Le navigateur web Mozilla Firefox est accessible depuis hier dans une nouvelle mouture. La sécurité a été au cœur du développement de cette version.

Firefox 52 alerte par exemple les utilisateurs lorsqu’ils saisissent des données de connexion sur une page web non sécurisée. Le butineur gère également plus finement les cookies, en interdisant aux sites HTTP d’utiliser des cookies dits sécurisés (réservés au HTTPS).

28 failles de sécurité sont corrigées dans Firefox 52, dont 7 sont classées critiques. Ces vulnérabilités permettent potentiellement de prendre le contrôle de l’ordinateur d’un internaute à distance. Autant dire que l’application devra être mise à jour sans tarder, pour espérer continuer à surfer dans une relative sécurité.

WebAssembly in, plug-ins out

Quelques nouveautés sont également de la partie, comme l’intégration de WebAssembly, une technologie permettant de créer du code dont la vitesse d’exécution sera proche de celle du code natif classique.

Les portails des réseaux WiFi publics seront pour leur part détectés. Enfin diront certains, tant il était parfois compliqué d’afficher la page de connexion de réseaux publics.

À noter également, le support des greffons NPAPI, dorénavant limité au seul Flash d’Adobe. Les plug-ins comme Acrobat, Java ou Silverlight ne sont donc plus supportés.

À lire aussi :

WebGL 2, Flac et sécurité au menu de Firefox 51
Google Chrome 56 renforce sa sécurité et corrige ses failles
Firefox éjecte les greffons, mais conserve Flash… pour le moment


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur