Firefox 53 réduit les crashs de 10 %… sous Windows

NavigateursPoste de travail
Firefox © Martin Vrlik - Shutterstock

Le rendu graphique a été révisé dans la version Windows de Firefox, qui se montrera ainsi plus stable. Une retombée de l’initiative Quantum.

Une nouvelle version de Firefox vient d’être livrée sous Windows, macOS, Linux et Android. Elle permet de profiter des premiers bénéfices de l’initiative Quantum, qui se fixait comme objectif de débloquer le développement du navigateur web pour lui permettre de se montrer enfin plus performant. Voir à ce propos notre précédent article « Quantum promet de relancer Firefox… fin 2017 ».

Le Quantum Compositor permet de séparer le rendu graphique du reste du butineur. Cette tâche fonctionne désormais dans un thread indépendant. Ce qui permettra de réduire la fréquence des plantages de 10 % assure Mozilla. De fait, si des bugs passagers mettent le Quantum Compositor en défaut, seul son thread sera touché. Il peut alors être relancé sans dommage sur le reste du butineur.

Le Quantum Compositor est accessible sur Windows 7, 8 et 10, avec des machines pourvues de GPU AMD, Intel ou Nvidia. Environ 70 % des utilisateurs de Firefox devraient donc en profiter. Sous macOS, cette technologie n’est pas nécessaire, le rendu graphique se montrant déjà très stable, explique Mozilla.

Autre avancée, l’intégration en standard de deux thèmes, Compact Light et Compact Dark, qui seront bien adaptés aux machines de nouvelle génération, pourvues de petits écrans et de Windows 10.

Fin de support pour XP et Vista

Enfin, la gestion des permissions accordées aux sites a été revue et simplifiée. Notez que 39 failles de sécurité sont éliminées de Firefox 53, dont 8 sont d’un niveau critique. La mise à jour du butineur devra donc être réalisée sans tarder.

Sous certains OS, cette opération ne sera toutefois pas possible. Les moutures 32 bits d’OS X ainsi que Windows XP et Windows Vista, ne sont en effet plus supportés par Firefox 53. Les utilisateurs de ces OS devront basculer vers Firefox ESR 52. Lequel passe aujourd’hui en version 52.1, qui corrige 33 failles, dont 8 critiques.

À lire aussi :
Firefox 52 met le cap sur la sécurité et la vitesse
WebGL 2, Flac et sécurité au menu de Firefox 51
Firefox éjecte les greffons, mais conserve Flash… pour le moment

Crédit photo : © Martin Vrlik – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur