Firefox blinde la protection de son moteur JavaScript

NavigateursPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
Firefox 10 ans
4 5 Donnez votre avis

W^X permet de grandement améliorer le niveau de sécurité du moteur JavaScript de Firefox. Il est intégré à Firefox 46.

Mozilla livre la version 46 de son navigateur web Firefox pour Windows, OS X et Linux côté desktop (en 32 bits et 64 bits) et Android côté mobile.

Au menu, l’arrivée de W^X, qui permet de protéger le code just-in-time généré par le moteur JavaScript du butineur. L’utilisation de pages mémoire en lecture seule pour le stockage du code permet d’empêcher les pirates d’insérer du code dans le système lors de l’exploitation d’un bug.

Sur le terrain de la sécurité, notez que Firefox 46 corrige également 10 failles, dont une seule est classée critique et concerne plusieurs problèmes dans la gestion de la mémoire. La mise à jour de l’application devra donc être réalisée sans tarder.

Du progrès sous Linux

Autre évolution, de nombreux correctifs pour le support WebRTC, qui permettront d’améliorer les performances et la stabilité de cette offre. À noter enfin en mode desktop, une intégration avec GTK3, qui permettra de mieux adapter Firefox aux OS Linux modernes.

Sous Android, quelques nouveautés sont de la partie, permettant d’améliorer la page de garde du butineur et de faciliter l’accès à certaines fonctionnalités. Afin de booster le niveau de sécurité du butineur, les extensions non signées ne seront plus chargées.

Sur les 30 derniers jours, Firefox est le second navigateur web desktop au monde, avec 15,7 % de parts de marché (source StatCounter). Il demeure toutefois peu utilisé sur les terminaux mobiles.

À lire aussi :
Password Manager, nouveauté majeure de Firefox pour iOS 3.0
Firefox 45 fait le ménage dans ses failles et fonctionnalités
Mozilla accélère le rythme d’innovation de Firefox


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur