Des développements Open Source qui valent 5 milliards de dollars

CollaborationDéveloppeursDSILogicielsOpen SourceProjets
8 31 Donnez votre avis

5 milliards de dollars, c’est la valeur estimée du développement de projets collaboratifs soutenus par la Fondation Linux. Les lignes de code source et les années-personnes sont prises en compte.

Dans un rapport, la Fondation Linux évalue à plus de 115 millions le nombre total de lignes de code qui alimentent, à ce jour, les projets collaboratifs soutenus par ses soins (voire la liste sous l’infographie). La quantité d’efforts requise pour retracer les étapes de ces développements collaboratifs représenterait plus de 41 000 années-personnes. Et il faudrait 30 ans à 1 356 développeurs pour récréer les bases de code présentes dans ces projets logiciels, selon l’organisation à but non lucratif.

Un avantage compétitif

Considérant tous ces paramètres – basés sur le modèle SLOCCount de David Wheeler –, la valeur économique total de ce travail est estimée à 5 milliards de dollars par la Fondation dédiée à la promotion de Linux et du développement collaboratif dans l’entreprise. Les projets promus par l’organisation sont financés de manière indépendante et tirent profit de la collaboration. Plus de 500 entreprises et des milliers de développeurs dans le monde contribuent à ces projets Open Source.

« Lorsque les gens ont les moyens et les réseaux pour collaborer à grande échelle, tous les problèmes peuvent être résolus », déclare Jim Zemlin, directeur exécutif de la Fondation Linux. Pour l’organisation à but non lucratif, « la collaboration est l’avantage compétitif de notre époque ».

lf_infogfx_cp_value_report2015

*AllSeen Alliance, Automotive Grade Linux, Cloud Foundry Foundation, Cloud Native Computing Foundation, Code Aurora Forum, Core Infrastructure Initiative, Dronecode, IO Visor, IoTivity, Kinetic Open Storage Project, Let’s Encrypt, Node.js Foundation, Open Container Project, Open Mainframe Project, OPNFV, Open Virtualization Alliance, OpenDaylight, openMAMA, R Consortium, Tizen, Xen Project et Yocto Project…

Lire aussi :
Noyau Linux : le ‘big business’ prend le pas sur les développeurs bénévoles
Fondation Linux : « Alimenter le vivier de professionnels Linux est une priorité »

crédit photo © Rrraum – shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur