La Fondation Linux lance CIP, un socle logiciel pour les smart grids

DéveloppeursLogicielsOpen SourceProjets
5 11 Donnez votre avis

La Fondation Linux officialise le lancement du projet CIP (Civil Infrastructure Platform), framework Open Source dédié aux infrastructures civiles qui fournissent des services clés : énergie, transports… Hitachi, Toshiba, Siemens, Codethink et Plat’Home soutiennent l’initiative.

Dès l’ouverture des conférences Embedded Linux et OpenIoT Summit 2016 de San Diego, lundi 4 avril, la Fondation Linux a annoncé le lancement du projet CIP (Civil Infrastructure Platform). Cette plateforme basée sur le noyau Linux et d’autres projets Open Source fournira le socle logiciel nécessaire à la supervision et à la livraison de services essentiels pour une société : distribution d’électricité, distribution d’eau, santé, télécommunications, transports, etc.

Plusieurs entreprises ont déjà apporté leur soutien au projet, parmi lesquelles : Hitachi, Toshiba, Siemens, Codethink et Plat’Home. « Grâce à la collaboration et au développement Open Source, les développeurs seront en mesure de construire le cadre commun qui soutiendra certaines des fonctions les plus importantes de la société pour les décennies à venir », a déclaré Jim Zemlin, le directeur exécutif de la Fondation dédiée à la promotion de l’OS libre et des développements collaboratifs en entreprise.

Un marché vaste et des milliards de dollars à la clé

Selon un rapport de PwC (PricewaterhouseCoopers) publié en 2014, les dépenses mondiales d’infrastructures portées par la demande croissante des marchés émergents, devraient dépasser les 9000 milliards de dollars en 2025, alors qu’elles pesaient 4000 milliards de dollars en 2012.

Sur ce marché, CIP, le framework promu par la Fondation Linux, ambitionne de contribuer à la mutualisation des efforts, tout en limitant le risque de fragmentation. La promesse, sur le papier, est la suivante : vitesse, réduction des coûts, interopérabilité, fiabilité, sécurité et durabilité.

Lire aussi :

La Fondation Linux et EdX ouvrent un MooC dédié au Cloud

Canonical mise sur Qualcomm pour sa plate-forme IoT

crédit photo © snvv / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur