CloudOpen Source

La France parmi les 5 premiers pays à adopter OpenStack

OpenStack étude
0 0 Donnez votre avis

Secteur IT, recherche d’économies, répartition géographique… Une étude menée par la fondation OpenStack dresse le portrait de l’usage de la plate-forme cloud open source.

A l’occasion de l’OpenStack Summit de Hong Kong (du 5 au 7 novembre), la fondation OpenStack s’est fendue d’un sondage sur l’usage de la plate-forme cloud open source auprès de ses membres.

Conduite à partir de 822 réponses derrières 387 déploiements dans 56 pays, il en ressort que les principaux pays à avoir déployé un environnement OpenStack sont les Etats-Unis (336 déploiements), l’Inde (63), la Chine (57), la France (39) et le Canada (25).

Economies des coûts avant tout

On y apprend également que, sans surprise, le secteur des technologies de l’information (IT) est le plus demandeur de l’offre avec 63% des réponses devant la recherche/l’enseignement (11%) et les télécoms (7%). L’économie des coûts sont la principale motivation (pour 98% des répondants) devant l’efficacité opérationnelle, les technologies ouvertes et la nécessité de se libérer (ou éviter) des solutions propriétaires (95% chacun).

« Le but de l’enquête est de donner aux utilisateurs une occasion de partager, dans la communauté, leurs exigences techniques, les commentaires et les meilleures pratiques avec les développeurs OpenStack, ainsi que d’autres opérateurs de cloud computing », indique la fondation OpenStack. Autant d’informations condensées dans l’infographie ci-dessous et complétée par la présentation globale des résultats de l’étude.

OpenStack infographie utilisateurs


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les logiciels open source ?