La France dans le top 10 des meilleurs développeurs

DéveloppeursProjets
4 82 Donnez votre avis

Selon la plateforme de défis de programmation HackerRank, la Chine et la Russie comptent le plus grand nombre de développeurs doués. La France, 8e, distance les États-Unis.

Certes, les États-Unis et l’Inde abritent le plus grand nombre de développeurs inscrits sur HackerRank. Mais ce sont deux autres puissances économiques et démographiques, la Chine et la Russie, qui comptent les plus doués d’entre eux. La France, de son côté, figure dans le top 10 des meilleurs développeurs. C’est ce qui ressort d’une étude dévoilée par HackerRank. La plateforme propose des défis et des tests à plus de 1 million de développeurs dans le monde.

La France est 8e au classement général

L’analyse de HackerRank se concentre sur les 50 pays qui comptent le plus grand nombre de développeurs inscrits. Ils peuvent concourir dans différentes catégories (langages de programmation, algorithmes, bases de données, solutions de sécurité et systèmes distribués…). Et sont notés en fonction d’une combinaison de critères axée sur la précision et la vitesse. La position de chaque pays dans le classement dépend du score moyen obtenu par ses développeurs.

À ce jeu-là, la France se hisse à la 8e place du classement général. Par ailleurs, elle domine les tests centrés sur le langage C++, et se positionne au 4e rang du top 5 des développeurs Ruby.

Top 5 dev par categories © HackerRank 2016.

Chine et Russie devancent largement les États-Unis

C’est la Chine qui domine le général, devant la Russie et la Pologne. La Suisse, la Hongrie, le Japon, Taïwan, la France (8e), la République tchèque et l’Italie figurent également au top 10 des nations abritant les développeurs les plus doués, selon HackerRank. En revanche, les États-Unis et l’Inde qui fournissent le plus grand nombre de compétiteurs, sont seulement 28e et 31e, respectivement.

Top 50 dev pays © HackerRank 2016

La Chine obtient le meilleur score : 100 sur 100. Cela ne signifie pas que les développeurs chinois ont des résultats parfaits aux tests, mais qu’ils sont meilleurs que d’autres dans les domaines proposés. Ils permettent donc à leur pays de se hisser à la première place. « Mais la Chine n’a gagné que d’un cheveu. La Russie la talonne avec un score de 99,9 sur 100 », précise HackerRank. Et la France, avec un score de 91,2 sur 100, peut se targuer de faire jeu égal avec Taïwan, 7e au classement général.

Lire aussi :

Salaire des développeurs : Ruby, Python et iOS rapportent

Programmation : le C perd du terrain, mais reste le numéro 2 du secteur

Les petits secrets du code source d’Apollo 11

crédit photo © ProStockStudio / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur