Fred Nassar, 404Works : « Il y a une vraie pénurie de développeurs »

DéveloppeursProjets
1 19 Donnez votre avis

404Works met en relation freelances et clients. 66 % de la demande de compétences est tournée vers les développeurs Web et front-end. Un taux bien supérieur à l’offre, constate son fondateur, Fred Nassar.

Lancée en 2009, la plateforme 404Works est spécialisée dans les métiers du numérique. Elle met en relation des freelances (développeurs Web et front-end, graphistes, rédacteurs, community managers, etc.) et des clients (des start-ups essentiellement). Les profils d’indépendants sont sélectionnés à l’entrée (références, formation…). Deux options sont proposées : des missions sur mesure qui font l’objet d’annonces de la part du client ou des prestations clés en main vendues au forfait (le prestataire fixe le prix et le cadre de la mission). L’accès et l’inscription au site sont gratuits. 404Works se rémunère avec une commission sur les transactions entre clients et prestataires.

31 % de développeurs et profils techniques

Dans la foulée de la 4e édition du Meilleur Dev de France organisée lundi à Paris, la plateforme française a publié ses chiffres sur l’offre et la demande de freelances. 404Works revendique plus de 13 000 membres inscrits (+ 150 % en en un an), parmi lesquels 31 % de développeurs et profils techniques. Or, ces profils représentent 66 % de la demande de compétences sur 404Works. « Le déséquilibre entre l’offre et la demande de compétences dans ce domaine est patent », explique à la rédaction Fred Nassar, fondateur de 404Works. « Il y a une vraie pénurie de développeurs », ajoute-t-il.

infographie-offredemande

Les entreprises et start-up technologiques se livrent concurrence pour trouver « les meilleur profils », le plus souvent des diplômés de l’enseignement supérieur ayant au moins une première expérience professionnelle. Les développeurs étant considérés comme « une ressource rare », ils ont davantage de marge de manoeuvre que d’autres métiers pour choisir leurs missions, ajoute l’entrepreneur.

Moins de 1000 euros la mission

Tous métiers du numérique représentés, 76 % des missions sont réalisées à distance, en télétravail. 404Works observe, par ailleurs, un glissement du tarif jour moyen (TJM) vers la facturation au forfait. Du côté des prestations de développement et création de sites Web (sous WordPress ou Drupal), les tarifs varient de 200 euros à 2690 euros, à ce jour. Du côté des annonces, 51 % des missions proposées (sur un total de plus de 3000 annonces publiées) affichent un budget inférieur à 1000 euros (35 % entre 250 et 1000 euros, 16 % entre 50 et 250 euros pour des missions courtes). Parmi les missions plus rémunératrices, 20 % se situent entre 1000 et 3 000 euros, 15 % dépassent les 10 000 euros. Plus largement, la tendance est à la fragmentation et à la réduction de la durée des missions.

infographie-budget

Symfony, WordPress, Drupal, Java…

Outre les CMS WordPress et Drupal, les langages HTML et PHP sont mis en avant sur 404Works. Le framework Symfony, les OS mobiles Android et iOS, les langages Python, Java, Java EE ou encore AngularJS, sont aussi des technologies prisées sur le site, et parfois plus rémunératrices.

infographie-metiers

Lire aussi :

Les femmes sont-elles meilleures développeurs ?

Les développeurs Scala freelances encore les mieux payés

crédit photo de une © LOFTFLOW / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur