FreeBSD passe au tout ZFS sur les machines UEFI

CloudLogicielsOpen SourceOSPoste de travailServeurs
4 2 Donnez votre avis

Il est maintenant possible d’installer FreeBSD en ZFS sur des PC et serveurs UEFI. Une avancée intéressante, apportée par la mouture 10.3 de l’OS.

FreeBSD bascule aujourd’hui en version 10.3. Ce système d’exploitation UNIX Open Source corrige quinze vulnérabilités et une douzaine de bugs. Mais il propose aussi plusieurs nouveautés, dont deux d’importance.

Un travail de fond sur le support UEFI a été effectué, avec à la clé un meilleur support des PC modernes, la capacité à mieux fixer le mode graphique au démarrage et la possibilité de démarrer sur une partition ZFS depuis le gestionnaire de démarrage UEFI.

Un élément clé pour nombre d’administrateurs système, qui pourront maintenant opter pour une configuration 100 % ZFS. L’outil d’installation de FreeBSD a été adapté pour permettre de mettre en place le système de fichiers de base sur une partition ZFS d’un système UEFI.

Support des binaires Linux 64 bits

La couche de compatibilité Linux est également en progrès, avec la possibilité de lancer des applications 64 bits sur les machines pourvues d’une puce x86 64 bits. Là encore, c’est un point important pour ceux travaillant sur FreeBSD, car il leur permettra de faire fonctionner un plus grand nombre d’applicatifs issus de Linux.

À noter enfin, un meilleur support hardware, avec la prise en charge de certaines spécificités des puces Intel Core Skylake et des adaptateurs Fibre Channel à 16 Gb/s.

FreeBSD 10.3 est accessible sur les machines x86 (32 bits et 64 bits), Itanium, PowerPC (32 bits et 64 bits), SPARC (64 bits) et ARM (32 bits).

À lire aussi :
FreeBSD bientôt prêt pour les serveurs ARM 64 bits
Sécurité : OpenBSD 5.9 renforce ses fondations
4.4BSD adapté aux puces MIPS PIC32


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur