Télégrammes : Galaxy Note 7 rappel et relance, Voiture autonome = chômage, SAP rachète Altiscale, Infor à vendre ?

Big DataCloudData & StockageLogicielsM2MMobilitéRéseauxSmartphones
0 0 Donnez votre avis

Avant de flâner aux journées du patrimoine pendant le week-end, il est temps de lire les télégrammes du soir.

Galaxy Note 7 entre rappel et relance. Le gouvernement américain a officiellement réagi sur les risques d’explosion des batteries du smartphone de Samsung. La Consumer Product Safety Commission a demandé le rappel d’un million de Galaxy Note 7 livrés avant le 15 septembre. La commission a comptabilisé 92 cas de combustion liés au smartphone. La campagne de rappel émanant du constructeur coréen est toujours en vigueur. Dans le même temps, Samsung a annoncé une reprise de la commercialisation du Galaxy Note 7 le 28 septembre prochain, mais uniquement en Corée du Sud. Ailleurs, cela « dépendra du contexte dans chaque pays » a indiqué Samsung à Reuters.

Voiture autonome destructrice d’emplois. Si les discussions actuelles portent sur l’état d’avancement technologique des différents constructeurs et acteurs sur la voiture autonome, peu de gens se soucient (pour l’instant) de l’impact social d’une telle révolution. Aux États-Unis, la voiture autonome pourrait pourtant supprimer 4,1 millions d’emplois, selon le blog Wolf Street. Wolf Richter prend plusieurs exemples : les chauffeurs routiers, les taxis, etc. Les employeurs regardent en effet avec attention les avantages de la voiture autonome : moins de taxe, pas d’arrêt maladie, pas de vacances, zéro temps de repos. On comprend dès lors mieux le développement des projets de voitures autonomes lancés par des sociétés comme Uber, qui a lancé un test à Pittsburgh.

SAP se renforce sur Hadoop. Confirmant des indiscrétions parues en août dans VentureBeat, des tweets émanant des équipes de SAP dans la Silicon Valley annoncent le rachat de la start-up Altiscale, qui propose une distribution Hadoop en mode Cloud. Cette acquisition, non encore officialisée par la maison mère, atteindrait quelque 125 M$. Le fondateur d’Altiscale, une société née en 2012 et qui a levé 42 M$ depuis sa création, est tout sauf un inconnu ; Raymie Stata avait en effet vendu son entreprise, Stata Labs, à Yahoo en 2004 avant de développer les usages de Hadoop au sein du portail. La solution Hadoop as a service d’Altiscale, qui commercialise également une offre Spark dans le Cloud, pourrait venir renforcer la Hana Cloud Platform de SAP, qui fournit un accès online à la technologie In-Memory du premier éditeur européen.

Infor bientôt racheté ? Selon Reuters, le troisième éditeur mondial d’ERP, l’Américain Infor, a mandaté la banque Morgan Stanley pour étudier des manifestations d’intérêt qui lui sont parvenues. On pense bien sûr à des offres de rachat, même si Reuters explique que Golden Gate Capital et Summit Partners, les deux fonds qui contrôlent actuellement Infor, pourraient préférer la vente d’une part minoritaire du capital. L’intérêt pour le progiciel a été relancé par de récentes acquisitions dans le secteur, comme celle de Netsuite par Oracle pour 9,3 Md$. Sous la direction de Charles Phillips, ancien président d’Oracle arrivé en 2010, Infor a entamé sa mue vers le Saas. Lors de son dernier exercice fiscal, clos en avril dernier, l’éditeur a réalisé un chiffre d’affaires de 2,7 Md$, pour un bénéfice de 35 M$.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur