Gartner : la dépense IT s’effondre… à cause du dollar fort

CloudDatacentersDSIEditeurs de logicielsMobilitéOSPoste de travailProjetsSmartphonesSSIITablettes
2 49 Donnez votre avis

Selon le Gartner, la dépense IT mondiale va reculer de 5,5 % en 2015, en raison de la remontée du dollar. A taux de change constant, le marché reste en croissance. Mais le cabinet d’études est plus pessimiste qu’au printemps.

Selon le Gartner, la dépense IT va s’effondrer en 2015, mais en réalité ce n’est pas si grave ! Le cabinet d’études prévoit que les investissements dans le secteur seront pourtant en recul de 5,5 % par rapport à 2014. Soit environ 200 milliards de dollars de moins dépensés. Mais ce tassement très significatif résulte tout entier de la hausse du dollar, selon le cabinet d’études. En taux de change constants, la dépense IT devrait en effet progresser de 2,5 % en 2015. « Ce n’est pas un crash », assure John-David Lovelock, vice-président du Gartner.

Il n’en reste pas moins que les dernières prévisions du cabinet d’études sont plus pessimistes que celles précédemment diffusées. En avril, Gartner estimait encore que le déclin serait limité à 1,3 %, pour une croissance de 3,1 % à taux de change constants. « Il y a des effets secondaires à la montée du dollar », note John-David Lovelock. Les fournisseurs relèvent leurs tarifs pour protéger leurs marges ; les consommateurs et entreprises évaluent leurs investissements au regard des nouveaux prix.

10 % de hausse du prix des PC

En 2015, les services de communications resteront le segment n°1 de la dépense IT mondiale, avec 1 492 milliards de dollars. Mais c’est aussi le secteur qui souffrira le plus, avec un recul prévu de 7,2 %. Les services IT (914 milliards), plombés par une révision à la baisse des prévisions de dépenses en implémentation, et la vente de terminaux (654 milliards) seront aussi affectés, affichant des décroissances de respectivement 4,3 et 5,7 %. Gartner avertit ainsi que les ventes de smartphones ne devraient plus connaître les croissances explosives des dernières années, et que les ventes de PC et tablettes faibliraient un peu plus en 2015. Le cabinet d’étude s’attend notamment à une hausse moyenne de 10 % du prix des PC dans les pays touchés par les effets de change, comme la zone euro. Et précise que les stocks sont trop élevés dans la distribution – notamment en Europe de l’Ouest -, ce qui pourrait affecter le lancement de Windows 10.

Plus épargnée, la dépense dans les équipements de datacenters ne reculerait ‘que’ de 3,8 %, selon le Gartner. Elle représenterait 136 milliards de dollars en 2015. Le cabinet d’études s’attend tout de même à voir les entreprises étendre le cycle de vie des équipements et à différer leurs décisions d’investissement. Même si le marché des serveurs devrait rester dynamique, du fait notamment du rebond du segment des mainframes. Mais le secteur le plus résistant à la remontée du dollar devrait être le logiciel d’entreprise, qui ne subirait qu’un léger tassement de 1,2 %, à 654 milliards de dollars. Les analystes du cabinet d’études s’attendent notamment à ce que les éditeurs ne répercutent pas la hausse du dollar, « car le marché du Saas est focalisé sur les parts de marché et non sur la profitabilité », avance Gartner.

A lire aussi :

Les dépenses IT en 2015 victime du dollar fort
Les ventes de PC sont en berne… sauf chez Lenovo et HP

Crédit photo : © Rrraum / shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur