Télégrammes : datacenter monstre aux US, Office payant sur iPad Pro, fin du 18 des pompiers, Google Keep sur iOS

AppsBureautiqueCloudDatacentersLogicielsMobilitéOS mobiles
1 5 Donnez votre avis

Loin des scandales de la Fifa ou des logiciels embarqués dans les voitures et juste avant le week-end, voici les télégrammes du soir.

Le fournisseur de datacenters, Switch, a l’ambition de créer le plus grand centre de calcul du monde à Reno dans le Nevada. Il prévoit d’investir 1 milliard de dollars pour créer un campus de 4 km² de surface, la partie datacenter occupant 353 000 m². Switch indique qu’Ebay devrait être un des principaux locataires de SuperNAP Reno, nom de ce méga datacenter. Il sera relié au campus Switch de Las Vegas par une fibre optique, cette dernière desservant en même temps la baie de San Francisco et Los Angeles. A Las Vegas, le datacenter Switch est en cours de finalisation et devrait occuper 148 000 m². A Reno, une première tranche de 74 000 m² de datacenter de type Tier IV devrait ouvrir au début 2016. Pour comparaison, le français Titan Datacenter sur la Côte d’Azur propose une infrastructure de 10 000 m².

Office sera payant sur les iPad Pro. En tous cas, son utilisation nécessitera la souscription d’un abonnement à Office 365. Un petit élément de langage qu’Apple s’était bien gardé de dévoiler lors du keynote de présentation de l’iPad Pro. La raison de cette ponction réside dans la taille d’écran de la tablette qui dépasse le contrat de licence de Microsoft. Les iPad traditionnels continueront de bénéficier de la gratuité des logiciels inclus dans la suite Office pour éditer, lire et modifier des documents. Pour rappel, l’iPad Pro sera commercialisé à partir de novembre prochain.

Les pompiers réclament la fin du 18. A l’occasion de leur congrès à Agen, les pompiers souhaitent que les appels d’urgence soient unifiés autour du 112. En France, il existe plusieurs numéros de téléphone pour gérer ces urgences (18,15, 17 etc), reliés à plusieurs centres d’appel. Les pompiers militent pour le regroupement de ces centres par bassins de population. Une clarification qui est aussi synonyme d’économie, 100 millions d’euros par an en régime nominal.

Google Keep s’intéresse à iOS. Cette application de bloc-notes était déjà disponible sur Google Pay depuis 2 ans et vient donc de faire son apparition sur la plateforme Apple. L’objectif est de concurrencer des apps déjà bien installées comme Evernote, OneNote ou Wunderlist de Microsoft. Keep permet de créer des notes enrichies de différents types de contenus tels que photos ou audio. L’organisation des notes est assurée grâce à des libellés et l’usage de couleurs pour tous les post-it virtuels. Il en découle une recherche facilitée.

Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur