Gigabyte va livrer une carte mère ARM 64 bits avec 2 ports 10 GbE

CloudComposantsPoste de travailServeurs
Gigabyte MP30-AR0
2 1 Donnez votre avis

La MP30-AR0 est une carte mère ARM 64 bits signée Gigabyte. Si son processeur n’est pas très puissant, il offre une connectique réseau inédite à ce prix, avec deux ports à 10 Gb/s.

Les cartes mères ARM dédiées au monde des serveurs restent encore assez rares. Certes, il est possible d’opter pour un NAS, mais il faut alors faire l’impasse sur les technologies ARM émergentes, comme le 64 bits.

Gigabyte résout ce problème avec sa carte mère MP30-AR0. Une offre microATX architecturée autour du X-Gene 1, un processeur ARM 64 bits pourvu de tous les derniers raffinements : 8 cœurs cadencés à 2,4 GHz, 8 Mo de cache L3, un maximum de 256 Go de RAM ECC à quatre canaux, le support de la virtualisation, l’accélération du chiffrement et une double connectique réseau à 10 Gb/s. 4 ports Sata 3 sont également présents, ainsi que deux connecteurs PCI Express 3.0 16x (connectés en 8x) et deux ports Ethernet Gigabit classiques.

Le tout pourra être piloté à distance via une interface web, à travers un port Gigabit dédié. Une carte Aspeed AST2400 permettra l’administration à distance via des fonctions d’USB over IP et de Video over IP. L’OS choisi est une offre Linux, Ubuntu 14.04. Notez que la présence de ports PCI Express permettra de construire une station de travail à partir de cette carte mère.

Un peu cher, mais en 10 GbE

La MP30-AR0 devrait arriver en Europe au cours du troisième trimestre. Son prix demeure toutefois particulièrement élevé : environ 1340 euros HT. Visiblement, Gigabyte ne s’attend pas à des volumes de vente très importants et n’a donc pas joué la carte du volume de production pour abaisser le coût de cette offre.

Il est vrai que ce produit formera probablement une première approche dans le monde ARM 64 bits pour nombre de développeurs. Son processeur X-Gene 1, gravé en 40 nm, consomme en effet près de 45 W, ce qui en fait une offre intéressante, mais pas suffisamment en rupture face aux Xeon actuels. La présence de ports réseau à 10 Gb/s reste toutefois un atout certain et est presque sans équivalent dans le monde des cartes mères x86.

Le X-Gene 2 sera plus intéressant, avec un maximum de 16 cœurs cadencés à 2,8 GHz et une finesse de gravure de 28 nm. Le X-Gene 3, déjà dans les cartons de la société, pourra grimper jusqu’à 64 cœurs à 3 GHz et sera gravé en 16 nm FinFET.

À lire aussi :
Quiz Silicon.fr – Les chiffres fous des processeurs ARM
Résultats : ARM cartonne malgré la montée du dollar
Red Hat étoffe son réseau de partenaires autour des serveurs ARM 64 bits


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur