Google Chrome 56 renforce sa sécurité et corrige ses failles

NavigateursPoste de travail

La dernière mouture du navigateur web Google Chrome met l’accent sur la sécurité, avec un signalement plus marqué des sites sans HTTPS et de multiples corrections de failles.

Google a récemment livré une nouvelle version de son navigateur web Chrome sous Windows, macOS et Linux.

Au menu de Chrome 56, plusieurs nouveautés fonctionnelles : chargement plus rapide des pages Facebook ; support étendu des fichiers audio et vidéo en HTML5 (ce qui relègue toujours plus Flash au second plan) ; gestion en natif des fichiers Flac ; prise en charge du WebGL2 ; support des API Bluetooth, GamePad et WebVR.

La sécurité est également au cœur de cette offre, avec une meilleure signalisation des sites web n’étant pas délivrés en HTTPS. Objectif : alerter plus clairement les internautes sur les risques encourus. Autre avancée dans ce secteur, Google devient sa propre autorité de certification. Un élément que les développeurs de site web devront prendre en compte s’ils souhaitent accéder aux services web de la firme.

51 failles trouvées et corrigées

La sortie de Chrome 56 est également l’occasion de corriger les failles de sécurité du butineur. 51 sont éliminées, dont plusieurs d’un niveau important, mais aucune classée critique. Le bac à sable intégré à l’application a donc su protéger les internautes d’un possible piratage venu du Net.

52.337 dollars ont pour le moment été versés aux experts ayant découvert ces failles. Dont 32.337 dollars au seul Mariusz Mlynski, grand gagnant de cette édition de Chrome.

À lire aussi :
Audio : Google Chrome se met au FLAC
Chrome 55 for Android se met au mode offline
WebGL 2, Flac et sécurité au menu de Firefox 51

Crédit photo : © Evan Lorne – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur